AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [PV] NICE TO MEET YOU... OR NOT !

Aller en bas 
AuteurMessage
Lexi
Gardienne
Gardienne
avatar

Féminin
Messages : 553
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 20

Encore plus ...
Autre personnage : UVA
Devise:
Victoires en combat RPG:
0/0  (0/0)

MessageSujet: [PV] NICE TO MEET YOU... OR NOT !   Mer 13 Nov - 16:00

NICE TO MEET YOU... OR NOT !
LEXI & TAYSON & ELWING

Il fait froid. Il fait sombre. Le soleil va bientôt se lever et pourtant je suis là, debout, loin du campement. Je ne ressens pas encore beaucoup l'effet du vent glacial qui s'abat sur mon pelage, mais pourtant mes membres s'engourdissent déjà. J'avance tant bien que mal dans la pénombre afin de trouver une grotte et qu'elle ne fut pas ma surprise lorsque je trouva celle où j'avais dormi pour la première fois aux côtés de mon bien-aimé... Le jour va bientôt prendre le dessus sur son contraire et j'ai le sentiment que quelque chose de spécial va arriver... Ou est déjà arrivé.

Une goutte d'eau tombée sur mon museau me réveilla. De mes yeux endormis, j'apercevais une petite pluie floue s'abattre sur les terres de la Prophétie. C'était encore le matin, encore heureux, car j'avais donné rendez-vous à Elwing et à Tayson à la prairie aux senteurs à midi. Oui, c'était le grand jour. Enfin, façon de parler car à vrai dire, ce n'était qu'une simple rencontre... Quoi que... "Simple"... J'allais enfin savoir si ma meilleure amie allait s'entendre oui ou non avec mon Tayson. En fait, c'était comme si j'allais le présenter à ma mère... Sauf que ma mère, elle s'en ficherait! Bien que je n'en ai que faire des avis et préjugés des autres, je me sentirai extrêmement mal à l'aise si ma tendre Elwing ne me donnait pas - en quelque sorte - son aval. J'aimerai vraiment que l'on soit une véritable famille, bien qu'Elwing ne soit pas ma fille, elle a été tout comme. [...] Je m'extirpe de la grotte où j'avais trouvé refuge la veille et détends pattes avants, puis pattes arrières. Une fois fait, j'examine chaque recoins de la forêt qui m'entoure et pousse un long bâillement. J'entame un petit trot tout en mettant au travail ma truffe : la pluie a fait remonter toutes les odeurs, c'est enivrant. Mon ventre grogne, je n'ai pas consommé assez de viande hier. Il faut que je chasse, maintenant. [...] Des lapins, des oiseaux, des souris... Non, je veux quelque chose de gros. Voire même d'assez gros pour que trois loups y mangent. Je zigzague dans la forêt giboyeuse dans l'espoir de trouver un cerf ou tout autre cervidé. J'ai hasardé pendant un bon quart d'heure avant de trouver quelque chose de conséquent : une chevrette. Encore plus de chance, le vent tournait en ma faveur. En position de chasse, j'avançais lentement tout en veillant de faire le moins de bruit possible. Son groupe ne devait pas être très loin d'ici, car je sentais d'autres  odeurs ressemblantes. Je devais faire vite, elle pouvait partir d'une minute à l'autre. Je devais me trouver à environ dix mètres d'elle quand je m'élançais sur elle, lui griffant les côtes et lui mordant le cou. Le sang jaillissait, mais je n'en démordais pas.

« Tu es un noble animal, ta vie est précieuse et elle me donnera de la force, à moi et à mes amis. » murmurai-je.

L'étincelle de vie dans ses yeux s'éteignit et j'eus un pincement au coeur. Mais il fallait passer outre, car malheureusement c'était ainsi. C'était la chaîne alimentaire, indispensable à la survie de chacun. Je traînais difficilement son corps jusqu'à la prairie aux senteurs, cela devait être à une dizaine de minutes d'où je me trouvais, mais avec ma prise, cela allait prendre deux fois, voire même trois fois plus de temps. Surtout en prenant en compte le fait que je n'avais toujours pas mangé, je réservais la chevrette pour le rendez-vous. Mais il fallait tout de même que je me revigore, quelque chose de petit ferait l'affaire, histoire d'arriver à faire le trajet jusqu'à la prairie et de garder de la place pour le festin. Je déposais délicatement la tête de la bête à terre et me mit en chasse. Je trouvais un lapin maigrichon en peu de temps, lui brisa le cou et le remercia pour sa chaire. Je pris le lagomorphe dans ma gueule et revins là où j'avais laissé le cervidé, comme ça je pouvais manger tout en surveillant ma prise du jour. Une fois fini de manger, je me reposais quelques minutes puis repris le chemin. [...] Je pénétrais dans la prairie aux senteurs, j'y vis de magnifiques fleurs plus belles les unes après les autres. C'était un panorama splendide et les odeurs étaient très agréables. Si la carrière aux étoiles est le lieu préféré d'Elwing, je crois que je venais de choisir le mien. Je scrutais les moindres détails quand je vis deux petites oreilles sortirent du lot. J'avais du mal à voir s'il s'agissait de mon amie ou de mon Tayson, en plus, le vent avait changé de direction. Tant pis ! Je pris la chevrette par le cou et l'emmena le plus rapidement possible au milieu du décor...

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

★ LEXI ★
Aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre.
C'est regarder ensemble dans la même direction.



Dernière édition par Lexi le Sam 18 Jan - 14:46, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwing
Gardienne
Gardienne
avatar

Féminin
Messages : 939
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 18

Encore plus ...
Autre personnage :
Devise: « Visez toujours la lune. Même si vous ratez, vous atterrirez parmi les étoiles. »
Victoires en combat RPG:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [PV] NICE TO MEET YOU... OR NOT !   Mer 13 Nov - 18:52

Elwing & Lexi & Tayson
NICE TO MEET YOU... OR NOT !


    « Rejoins moi à la Prairie aux Senteurs demain vers midi, je te présenterais Tayson »



Elwing avait bien évidemment accepté sur le champ. Après tout il est vrai qu'elle n'avait jamais vraiment eu le temps de parler avec Tayson auparavant. Sans doute était-elle trop occupée avec ses problèmes personnels. Tout d'abord accompagner mademoiselle sa majesté auprès de Naaman, puis de Saakis, se battre avec Saakis, se prendre un bon gros et méchant vent par celui qu'elle aimait puis faire une intrusion chez les Blackness pour en fin de compte y trouver une vagabonde. On se demande pourquoi elle n'a pas pue trouver le temps pour aller voir le petit ami de sa meilleure amie ...
Bien sûr qu'elle est heureuse d'enfin le rencontrer, mais Lexi n'a peut-être pas choisie le meilleur moment. Après tout elle l'a présenté à Nakaï. Et d'ailleurs elle a pas vraiment apprécié. Mais surtout elle l'a vue se prendre un vent. Mais de toute façon le problème est réglé. Nakaï ne l'aime pas. Lexi n'a plus de soucis à se faire quant à la sécurité d'Elwing. Du moins c'est ce qu'elle croit, car Elwing ne lui a rien dit pour Argawaen. Et peut-être qu'elle a bien fait. Lexi n'a pas à juger tous les amis de la télépathe. La louve blanche allait néanmoins parler à son amie de son intention de rejoindre les vagabonds, sa place n'est pas ici. En espérant que sa meilleure amie ne le prenne pas pour elle, car elle en n'est nullement responsable. Au contraire, elle est l'une des rares choses qui font qu'elle est restée chez les The Way of Lights jusqu'à maintenant. Mais tout à une fin et désormais Elwing veut vivre pleinement sa vie, et surtout aimer qui elle veut sans recevoir des jugements de tout le monde. Elle continuera tout de même de voir son amie aussi souvent que possible ! Bien entendue !
Il est temps d'arrêter de penser et de se reposer. Demain sera une longue journée, certainement riche en émotions. Elwing salue brièvement son amie et pars se coucher dans la tanière des guerriers. L'astre lumineux commence à tomber dans le ciel, Elwing l'admire tout en s'endormant.

C'est le gazouillis des oiseaux qui réveilla la jeune louve en cette belle journée hivernale. Elwing se leva, s'étira longuement comme à son habitude, fit un brin de toilette et sortit enfin de l'antre des guerriers. Pour la première fois depuis plusieurs semaines, Elwing était de bonne humeur. Est-ce sa rencontre avec le fameux Tayson qui la rendait ainsi ? Peut-être. Ou peut-être pas. Impossible de savoir, mais les faits sont là: Elwing est de bonne humeur. Elle participa même à la patrouille du matin car elle avait largement le temps jusqu'au rendez-vous, donné à midi. Le soleil n'était levé que depuis peu.
Elle était accompagnée d'Everfew, de Cara et d'Hélium. Trois loups totalement inconnus. La discussion fus donc très brève, même inexistante. Durant la patrouille, les quatre loups eurent le temps de chasser un peu, ils ramenèrent donc un cerf et un lapin au camp. De quoi bien commencer l'hiver. Mais bientôt il va falloir se battre pour trouver de la nourriture. Au moins ils en aurons plus que ces vauriens de Blackness comme dirait Elwing car chez les Light la nature est reine. Il ne faut pas dire ça à Pandore tiens ... Elle prendrait une fois de plus la grosse tête.
À peine rentrée au camp, Elwing aide Everfew à poser la biche sur le tas de gibier et pars aussitôt à la Praire aux Senteurs, le lieu de rendez-vous donné par Lexi. La jeune Light n'allait pas souvent là-bas. Trop d'odeurs à son goût, on ne pouvait pas reconnaître les loups, et ça la chagrinait. Mais il faut tout de même avouer que ce lieu est magnifique ... mais pas autant que la Carrière aux Etoiles, qui restait de loin l'endroit préféré de la louve blanche ! Son regard se porta sur le ciel. Le soleil était au plus haut, il était donc midi. Mais Elwing est arrivée au lieu dit, elle est donc parfaitement à l'heure. Tant mieux, elle n'aimait pas arriver dans les dernier, et encore moins la dernière. Elle croyait même être la première quand elle entendue des bruits plus ou moins bizarre provenant de l'autre côté de la Prairie. Elle reconnue vite son amie à sa fourrure blanche qui était en train de tirer un animal, de loin il était impossible de déterminer qu'est ce que c'était. Elle commença à trottiner à la rencontre de son amie. Un sourire lupin s'afficha sur son visage. Elle était heureuse. Elle aida Lexi à porter la chevrette jusqu'au centre de la prairie, lui fis un large sourire et la salua en même temps.


    « Bonjour Lexi ! Comment vas-tu depuis le temps ? »


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Présentation ~ Fiche de personnage ~ Demande liens & RP



Absente jusqu'au 4 Mai.



Dernière édition par Elwing le Lun 30 Déc - 22:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tayson
Guerrier/-ère
avatar

Masculin
Messages : 145
Date d'inscription : 06/10/2012
Localisation : Près d'elle.

Encore plus ...
Autre personnage : Wilfa & Tintallë.
Devise: « La souffrance mangera ta vie jusqu'à la dernière miette. »
Victoires en combat RPG:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [PV] NICE TO MEET YOU... OR NOT !   Jeu 14 Nov - 21:10

.Tayson, Lexi & Elwing.

Le soleil se levait gentiment et peu à peu sur les terres de la Prophétie. Lentement, les rayons que dégageait le soleil enroulaient les multiples territoires, tentant de chasser l’humidité causée par la pluie qu’il y avait cette nuit-là. Les arbres laissaient encore quelques gouttes glisser le long de leur feuillage pour, par la suite, s’écraser vulgairement au sol. Quelques flaques avaient causés les points d’eaux pour les petits oiseaux qui peuplaient le territoire. La boue était un peu partout sur les chemins. Et n’oublions pas l’herbe mouillée qui ne laissera certainement pas les pattes des loups au sec. Une journée bien banale qui commençait à peine de vivre. Dans le camp des Light’s, quelques loups étaient déjà éveillés, s’apprêtant même de partir à la chasse. D’autres s’occupait des jeunes loups qui avaient encore beaucoup à apprendre. Et puis des louves, ou encore des nourrices, s’occupait de quelques louveteaux. Une meute qui commençait aussi sa journée normalement. Puis c’est au fond d’une immense tanière que la journée allait vraiment bien commencer. Tayson, un mâle d’un âge dans la moyenne et plutôt encombrant physiquement, dormait encore paisiblement, les yeux clos et la pensée préoccupée par tous sortes de rêves. C’est un loup au grand caractère. Malgré connu pour sa grande gentillesse et sa générosité, il peut aussi se montrer bien imposant et donner une image totalement différente. Quoi qu’il en soit, c’est autour de lui que se déroulera notre journée. Il y a quelques temps de cela, Tayson eut la grande et immense chance de pouvoir rencontrer un autre loup. Ou plus précisément, une louve venant de la même meute que lui. Jusqu’à aujourd’hui, qui aurait cru qu’un jour il connaîtrait la sensation de tomber amoureux. Et pourtant. C’est en restant avec, par pur hasard, et en restant aimable sans être quelqu’un de trop collant, qu’il eut enfin leur cœur de cette dernière. Depuis son arrivée au centre de la meute, il ne s’est jamais préoccuper des autres. C’était un loup qui faisait son devoir de tous les jours: être un guerrier ordinaire. Un loup qui se baladait de temps à autre un peu partout, cherchant n’importe quel ennemi sur leurs territoires. Une occupation qu’il faisait jour et nuit. Mais plus le temps a passé, plus les choses se sont améliorées de son côté. Il a pu faire d’incroyable rencontre un peu partout. Mais la seule et unique rencontre qui le marquera à vie, ce sera sûrement celle de Lexi. Eh, oui. Une louve qu’il avait connu simplement en étant ami. Puis les jours ont passés. Les semaines. Puis les mois. Et la relation amicale qu’il avait envers lui se transforma peu à peu en ce qui s’appelle de l’amour. Quand elle était là, son cœur explosait de joie. Il avait envie de tout faire. S’amuser, chasser à ses côtés, rester avec elle, et tout ça dans la joie et la bonne humeur. Quand elle ne se trouvait plus près de lui, c’était tout simplement redevenu un loup aussi calme que les autres. Seul, dans son coin, à voir les autres et à attendre que le temps se faufile entre ses pattes. Mais comme on dit souvent, l’espoir fait vivre. Et il a tenu bon jusqu’à aujourd’hui. Il a eu ce qu’il espérait depuis plusieurs mois. Avoir quelqu’un pour partager sa vie. Partager de bons moments et peut-être même, un jour, avoir une famille. Le rêve ! Être père, qui peut espérer mieux. Pouvoir s’occuper de petites boules de poils. Leur enseigner les choses de la vie. Et toutes sortes de choses qui peuvent être intéressantes. Tayson peut enfin avoir la conscience tranquille et espéré qu’un grand jour vienne. C’est un loup tout simplement heureux. Le plus heureux des loups.

Alors qu’il dormait encore, bien installé au chaud, dans le fond de sa grande tanière qui, désormais, partageait avec Lexi, un petit rayon de soleil se refléta sur quelque chose d’inconnue avant de se projeter sur les yeux de Tayson. Le mâle, sentant quelque chose l’éblouir, sortit lentement de son sommeil pour ensuite ouvrir très légèrement ses yeux bleus. En effet, il fut soudainement aveuglé mais très vite, il changea de position en se basculant sur le côté pour ensuite se mettre le dos à terre et les quatre pattes en l’air. Il lui fallait un peu de temps pour reprendre ses esprits et pouvoir se connecter au monde réel. Qu’est-ce qu’il avait à faire d’ailleurs, aujourd’hui ? Ah oui. La rencontre avec Lexi et une certaine Elwing. Louve qu’il n’a jamais vue. Ni de près, ni de loin. Malheureusement, il croyait avoir un peu de temps devant lui. Mais la douce odeur de la chair fraîche que mangeait un autre loup non loin de son lieu pour dormir, lui donna l’eau à la bouche. Il avait bien envie de sentir ce goût sur sa langue rose. Léchant légèrement ses babines, il finit par ouvrir un peu plus ses yeux. Il y avait un grand soleil dehors. C’est donc une bonne journée qui s’annonce. Et espérons qu’elle dure. Après quelques instants, le mâle finit par se redresser légèrement et sortir de sa tanière. La première chose qu’il sentit en faisant ses premiers pas de la journée, c’était la douleur à ses pattes qui avait mystérieusement disparue. Tayson est né avec une taille bien plus grande que celle des mâles standards. De ce fait, il lui arrive de temps en temps de sentir une petite douleur. Voir comme une grande. Tout dépend de ses efforts fournis. Il lui arrive même de ne plus pouvoir marcher bien loin. Et encore. Cela reste rare, mais peu toujours arrivé. C’est un simple petit problème qui finira certainement par s’estomper. Ou alors, cela empirera avec l’âge. Un jour ou l’autre, il atteindra lui aussi la dizaine d’années. Qui sait. Le Light sortit alors de sa tanière et fit ses étirements du matin. Il baissa son buste, gardant son train arrière relevé, et tira sur tous les muscles de son corps en bâillent, à s’en décrocher la mâchoire. Qu’est-ce que ça fait du bien. Il s’ébroua un bon coup et regarda autour de lui. Comme tous les jours, c’est le même rythme. Des loups par-ci, des loups par-là. Puis il finit par relever légèrement sa truffe noire en direction du ciel, respirant l’air frais du matin. Ou plutôt, de la fin de la matinée. Il serait donc temps d’y aller, à la prairie des senteurs. Autant arriver à l’avance qu’être en retard. Déterminé et sûr de lui, il prit un pas calme et normal, en direction de ce fameux territoire. Sur son chemin, il passa sur du gravier, comme sur de la boue ou de l’herbe. Ce qui n’est franchement pas amusant. Il aura l’air d’un bon dégueulasse s’il arriva vers les deux femelles avec des pattes pleines de boues. C’est pourquoi, en croisant une petite rivière qui s’écoulait, il s’y dirigea en trottinant avant de tremper ses pattes. Autant être propre, pas vrai ? Après sa légère petite toilette, il continua son chemin au petit trot à travers la nature qui l’entourait. Il put croiser toutes sortes d’oiseaux. Des plus petites espèces comme au plus grosse. Le trajet commençait à lui donner faim. Il est vrai qu’il ne s’est rien mit sous le croc depuis hier soir. Il est temps de manger quelque chose. Mais avant tout, direction la prairie. Sa faim pourra largement patientée. Elles, non. Plus il continua de trotter, plus son trot s’allongeait. Il avait une envie de courir. Comme il le fait souvent. Pouvoir courir et se sentir libre. Décidé, il se mit alors à galoper à travers un territoire remplit d’arbres et de branches mortes. Plus il courrait, plus il prenait de la vitesse. Ça fait longtemps qu’il ne put en profiter pour faire ça ! La dernière fois qu’il avait fait, c’était en compagnie de Lexi lorsqu’ils devaient tous les deux rentrer au camp. Rien que de dire son nom dans son petit crâne, l’excitation de la voir lui montait à la tête. Dépêche-toi ! Tayson slaloma à travers les épais troncs qui le dérangeaient sur son passage, écrasant sur son passage les feuilles mortes et les branches mortes par la même occasion. Il y est presque. Il le sentait. C’est alors qu’il surgit dans la praire en pleine vitesse. Mais très vite, il ralentit la cadence pour regarder autour de lui et pouvoir distinguer les deux louves qui, normalement, l’attendaient déjà. S’arrêtant net, il jeta son regard une fois à gauche puis une fois à droite. Bingo ! Au loin, il put voir deux loups. Mais avec un peu plus d’intention, il put constater que c’était Lexi. Et l’autre, en sa compagnie, devait certainement être Elwing. Tayson pourrait reconnaître sa bien-aimée entre milles louves identiques. C’est comme si c’était quelqu’un qu’il avait toujours vu. Ressentant la joie, il décida d’y aller au petit trop, laissant ses lourdes pattes se poser sur le sol. Il ne voulait pas faire une impression de se faire imposer. Au contraire. Il voulait simplement rester lui-même, le temps de faire connaissance. Après tout, ce sera une nouvelle connaissance sur sa liste. Après quelques foulées, il ne fut qu’à trois petits mètres d’elles. Elles semblaient être contentes. Du moins, c’est ce qu’il put en penser. Il finit donc par marcher jusqu’à elle, se redressant un peu mais aussi en redressant la tête. Autant presque le physique d’un jeune loup que d’un vieux loup aillant mal de partout. Puis il ne fut qu’à un petit mètre d’elles. Il sentit aussi l’odeur de la proie fraichement chassée. Il y en avait une posée à terre. Mais avant tout, il posa son regard bleu clair sur Lexi. Puis sur Elwing, avant de faire un petit geste de la tête pour les saluer.

- « Bien le bonjour à vous deux. »

Il finit par sourire, même s’il trouvait que ses paroles faisaient un peu trop … Riches à son goût. Peu importe. C’est le fait qu’il les salue le plus important. Pas laquelle des façons il a utilisé. C’était donc elle, Elwing ? Elle avait plutôt l’air sympathique. Il avait un peu hâte d’en savoir sur elle. Et sur les deux aussi. D’après ce que Tayson avait compris, elles sont meilleures amies. Il va falloir qu’il fasse le nécessaire pour satisfaire sa louve, s’il ne veut pas finir sous les crocs de sa protectrice. À prendre avec humour, évidemment. Mais le plus dérangeant dans tout ça, c’est qu’il se sentit un peu grand face à elle. S’il arrivait à se faire plus petit, se serait quelque chose de génial. C’est même étrange de pouvoir baisser très légèrement les yeux pour regarder leur regard. Faisant comme si de rien n’était, il continua de sourire malgré le fait qu’il risque de se faire passer pour un idiot.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexi
Gardienne
Gardienne
avatar

Féminin
Messages : 553
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 20

Encore plus ...
Autre personnage : UVA
Devise:
Victoires en combat RPG:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [PV] NICE TO MEET YOU... OR NOT !   Sam 16 Nov - 17:04

NICE TO MEET YOU... OR NOT !
LEXI & TAYSON & ELWING

Ayant sûrement décelé mon odeur, le loup se leva et je reconnu aussitôt mon amie de toujours, Elwing. Celle-ci se précipita droit sur moi et me salua vivement. J'étais heureuse de la revoir, car pour tout avouer, ces temps-ci j'étais assez... Ailleurs. Ailleurs ou avec Tayson, en fait. Mais plus exactement... Il fallait que je m'assure que ma petite Alou - quoi que grande désormais - se portait bien, car elle n'est toujours pas revenue au campement. Et puis, il fallait que je patrouille avec les autres gardiens, que j'assume ma tâche, quoi. Et vient tout le reste de mon temps... Être avec Tayson, me nourrir, aider à la chasse pour essayer de tenir lors de la saison froide... Et vagabonder. Car même si j'ai du voir les mêmes paysages une bonne centaine de fois, je ne m'en suis jamais lassée. La nature est belle. La nature se doit d'être respectée, d'être chérie. Et c'est à nous, les The Way Of Light, de nous en assurer. Car nous devons faire face aux bipèdes qui veulent sans cesse s'approprier nos terres ainsi qu'aux Blackness qui veulent faire régner les ténèbres sur toutes les terres de la Prophétie. Et s'ils gagnent ? Que deviendront-ils ? Après avoir joui de leur victoire, ils s'en alimenteront pendant des jours, des semaines voire des mois, mais après ? Un jour, je suis sûre qu'ils s'en lasseront, oui, ils se lasseront de tout ces paysages sombres, lugubres. Le goût du sang, le plaisir de tuer, tout cela s'évaporera de leur âmes putréfiées. C'est alors qu'un jour, ils se rappelleront de tout ce qu'avait offert Mère Nature... et ils regretteront amèrement leur actes...
Elwing m'aida à transporter la chevrette jusqu'au milieu de la prairie. L'odeur que dégageait la bête me faisait saliver et intelligent, mon estomac grognait de plus belle.


« Bonjour Lexi ! Comment vas-tu depuis le temps ? »
« Elwing ! Je suis contente que tu aies pu venir au rendez-vous ! » dis-je souriante. « Je... Je vais bien et toi ?! »

Pourquoi avoir bafouillé, me direz-vous ? Eh bien, quelque chose me taraudait. Mais quoi ? Je l'ignore. Et c'est ça le plus embêtant, quelque chose qui ne va pas, qui est étrange et dont vous ne savez pas la raison. Alors pourquoi parler de quelque chose qu'on ne saurait expliquer ? C'est une perte de temps pure et simple ainsi que du partage d'angoisse. Un jour, tout s'éclaircira. Tout vient à point à qui sait attendre.
Le sol était sec, les fleurs n'étaient pas mouillées. Elles avaient bu tout le peu d'eau qui était tombé le matin même et on aurait dit que ça leur avait fait du bien. Elles étaient rayonnantes, colorées, pleines de vie. C'était magnifique à voir, toute une prairie colorée grâce à ses multiples espèces de fleurs. L'odorat des loups est très développée, le parfum était donc très fort, mais si on se concentrait un instant, on arrivait à apprécier. Notre présence avait causé un trou assez important dans la prairie, mais c'était agréablement frais. Nous avions déposés le cervidé à plusieurs mètres de nous, histoire de ne pas avoir à subir la présence de son cadavre...L'odeur du sang, des fleurs ainsi que celle de mon amie ne m'avait pas permise de déceler celle de Tayson. Ce fut grâce à une masse imposante et des couleurs différentes du paysage que je l'aperçu. Il était là, de toute sa hauteur avec son pelage gris-bleuté. Après tout, il était fort probable qu'Elwing ait entendu parler de lui, même l'avoir aperçu, qui sait ? Mais j'espère que sa taille n'allait pas la gênée... Ou même l'effrayée. [...] D'un bond je me releva. Contente, excitée, légèrement angoissée... Comment ce rendez-vous allait-il se passer ?


« Bien le bonjour à vous deux. »

Souriante, je me mis sur sa droite, attendant que ma chère Elwing vienne. J'espère que tout se déroulera à merveille... Sauf que quelque chose me frappa subitement, tel un électrochoc. Je revoyais la scène.....la scène où je fis la rencontre de Nakaï. Le Nakaï, celui qui avait osé brisé le coeur de ma protégée! Je lui avais fait pourtant savoir, une relation Light-Black ne présage jamais rien de bon... Et Nakaï était un beau loup, je pense que l'on n'en reverra jamais un qui lui ressemble, il devait venir d'ailleurs car son pelage et son physique était assez inhabituel. Qui dit qu'il n'avait pas été envoyé par Saakis même afin de charmer une louve des Light pour mieux attaquer ? Une louve amoureuse... La confiance sera vite attribuée et là, on dit des choses qu'on aurait mieux fait de ne pas dévoiler. Alors en y repensant, ne serait-ce pas un mal pour un bien ? Et si les Blackness l'avaient à tout jamais répugnée ? Mais malheureusement, elle ne m'en avait jamais reparlé... Et comme une idiote, je suis là, montrant à quel point je suis heureuse auprès de Tayson. Oui, je suis là, devant elle, avec mon loup. J'étais honteuse... Honteuse d'exposer tout ça à mon amie... Mais je ne pouvais plus reculer. Non, il était trop tard.

« El... Elwing je te présente Tayson... » dis-je, accablée. Les yeux fixant par terre, les oreilles légèrement rabattues, j'attendais, espérant que mon changement d'attitude n'allait pas être remarqué.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

★ LEXI ★
Aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre.
C'est regarder ensemble dans la même direction.



Dernière édition par Lexi le Sam 18 Jan - 19:39, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwing
Gardienne
Gardienne
avatar

Féminin
Messages : 939
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 18

Encore plus ...
Autre personnage :
Devise: « Visez toujours la lune. Même si vous ratez, vous atterrirez parmi les étoiles. »
Victoires en combat RPG:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [PV] NICE TO MEET YOU... OR NOT !   Dim 17 Nov - 13:00

Elwing & Lexi & Tayson
NICE TO MEET YOU... OR NOT !


    « Elwing ! Je suis contente que tu aies pu venir au rendez-vous ! » Me dit-elle, le sourire aux oreilles. « Je... Je vais bien et toi ?! »



Non elle ne va pas bien Lexi, mais tu es son amie, la meilleure. Elle ne veut pas gâcher ce moment, tant pis si elle doit te mentir. Elle n'aime pas mentir à ceux qui lui sont proches, elle ne ment presque jamais même. Mais parfois il est mieux de mentir pour le bien de tous. Et aujourd'hui il faut mentir pour le bien de Lexi. Et peut-être qu'à force Elwing se convaincra elle-même qu'elle va bien. Mais il va falloir attendre encore un moment, car en ce moment même, elle est loin, très loin, de bien aller. Et tout ça à cause d'un Blackness de merde. Le pire, c'est qu'elle croit toujours en lui, qu'elle l'aime toujours. Mais si elle le voit, ce n'est pas un "je t'aime" qu'elle lui dira, mais un "adieu Nakaï" tout en plantant ses crocs dans sa jugulaire. Non, Elwing n'est vraiment plus faîte pour les Lights. Elle en parlera ce soir à son amie.
Elle sourit à Lexi, en espérant que celle-ci ne perçoive pas ses doutes.

    « Très bien ! Et puis aujourd'hui c'est la fameux jour, alors je suis obligé de bien aller ! C'est celui où je rencontre l'heureux élu, n'est ce pas !? » Dit-elle en rigolant.


Elwing se l'imagine dans sa tête. Grand, beau bien sûr, mais surtout élégant. Lexi n'est pas vraiment, même pas du tout, le genre de louve à aimer les brutes épaisses. Elle est plus raffinée, dans la délicatesse. Son pelage, Elwing le voit bien blanc comme neige, un peu comme Naaman. Son caractère ... "normal". Un gentil petit Light, mais qui au fond sait se défendre et surtout, qui serait prêt à tout donner pour celle qu'il aime.
En parlant du loup. Deux oreilles grises bleutées apparaissent à l'autre bout de la prairie. C'est sûrement Tayson car personne ne vient ici en temps normal. Apparemment Elwing avait faux sur son pelage, dommage mais c'était bien tenté ! Après quelques secondes d'arrêt, le loup s’avance vers les deux femelles en trottinant, apparemment heureux. Ils étaient tous heureux, sauf Elwing ... Mais après tout, qui s'en souciait ? Lexi, sa seule vraie amie, était omnibulée par le beau et gentil Tayson. Les autres, Luuna, Alou, Argawaen, ... Pandore, ... Rising Sun, ... n'étaient pas là. Et ne le seront sûrement jamais. Des amis d'un jour, sûrement. Quoi que pour Pandore et Rising Sun, ce sera dur de m'en débarrasser. De vrais pots de colle ces deux là. Elles devaient bien s'entendre. Malheureusement ...
Elwing se força pour sourire à Tayson. Elle n'avait absolument rien contre lui, il semblait très gentil, mais son moral était au plus bas. Le loup est même assez beau, à vrai dire. Il dépasse Elwing de plusieurs centimètres, comme elle l'avait prévu, mais il n'est ni le premier ni le dernier à vrai dire ... Il est cependant plus grand que la plupart des mâles qu'elle a croisée jusqu'ici. Il se essaye de se faire plus petit de quelques centimètres, Elwing rigole intérieurement. Il est si mignon à ne pas vouloir être trop grand ! Lexi a bien de la chance !

    « Bien le bonjour à vous deux. »


Tayson salua poliment Lexi, puis Elwing, qui lui rendit son salut aussi poliment que possible. Elwing regarda son amie, attendant qu'elle parle en première pour les présentations. Mais elle ne vit pas le beau regard habituel d'Elwing, non, elle vit un regard choque, voir même troublé, ou peut être les deux à le fois, ce qui est fort possible. Elwing ne savait ce qui lui arrivait, mais elle crut un moment qu'elle venait de mourir. C'était terrifiant.
En quelques secondes elle vit toute la scène. Lexi ne disant rien, le regard vide. Elwing et Tayson se saluant poliment puis commençant à se demander ce qui arrive à Lexi. Un des deux, dans sa pseudo-vision c'est Tayson, qui touche celle-ci, aucune réaction de la part de la louve blanche. Elle, tombant à la renverse et restant au sol, inerte. Les deux loups se mettant d'accord pour la ramener au plus vite au camp. Et pour finir, Lexi et Tayson consultant l'ancien guérisseur. Et le pire, celui-ci leurs disant qu'elle n'est plus des nôtres ...

    « El ... Elwing je te présente Tayson ... »


Cette phrase tira Elwing de ses pensées noir. La voix de Lexi surpris la jeune Light ce n'était plus la douce et belle voix si fidèle à Lexi, non. C'était une voix terrifiée. C'est presque comme si elle avait vue les même horribles choses qu'Elwing. Mais la Light chassa aussitôt toutes ces pensées négatives. Elle ne voulait pas gâcher ce jour, si important pour Lexi.
Elle se concentra sur le loup qui avait sur faire succomber son amie. Qui souriait toujours d'ailleurs. Il était grand, même en se baissant. Ses yeux étaient couleurs océan, très clairs, très beaux. C'est magnifique des yeux bleus clairs, mais malheureusement pas très pratique avec la lumière du soleil. Son pelage, gris bleuté et noir, fait un peu penser à celui d'Elwing, en remplaçant le noir par le blanc.

    « Enchanté, Tayson ! »


Répondis gaiement la Gardienne. Ce loup avait l'air très sympathique. Elle espérait qu'un jour ou l'autres ils pourraient faire plus ample connaissance. Car, il ne faut pas se leurrer, aujourd'hui ils vont se dire bonjour, vont sûrement faire une partie de chasse et puis voilà. Ce n'est que la première fois qu'il se parlent vraiment, il faut y aller en douceur. Quoi que, en fait il n'y aura peut être même pas de partie de chasse car Lexi a amené le repas. Enfin, nous verrons !
Une chose est sûre, Lexi n'a plus à se torturer l'esprit, Elwing aime déjà Tayson. Il ne reste plus qu'à savoir si c'est réciproque !

[/color]

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Présentation ~ Fiche de personnage ~ Demande liens & RP



Absente jusqu'au 4 Mai.



Dernière édition par Elwing le Lun 30 Déc - 22:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tayson
Guerrier/-ère
avatar

Masculin
Messages : 145
Date d'inscription : 06/10/2012
Localisation : Près d'elle.

Encore plus ...
Autre personnage : Wilfa & Tintallë.
Devise: « La souffrance mangera ta vie jusqu'à la dernière miette. »
Victoires en combat RPG:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [PV] NICE TO MEET YOU... OR NOT !   Dim 17 Nov - 16:19

.Tayson, Lexi & Elwing.

Tayson se sentait légèrement gêné par la situation. Il n’a jamais été présenté à qui que ce soit de cette manière. Surtout qu’il devait au moins faire bonne figure. Sans non plus en rajouter des couches sur des couches. Il fallait simplement rester soi-même et attendre de voir le verdict. Le Light rester dressé sur ses deux paires de membres face aux deux louves, silencieux. Il ignorait totalement de ce qu’il allait se passer par la suite. Mais tout ce qu’il sentait, c’était une sensation de gêne. Comme s’il ne devait pas se trouver là à l’heure qu’il est. C’était assez difficile à expliquer ce qu’il ressentait en ce moment-même. Après tout, Tayson était face à quelqu’un dont il n’a jamais adressé la parole et dont il n’a jamais croisé. Comme si c’était une rencontre, en quelque sorte, forcée. Mais ça lui faisait tout de même plaisir. Il pouvait au moins rencontrer les loups avec qui Lexi avait traîné pendant un certain temps. Quoi qu’il en soit, cette certaine Elwing avait l’air très sympathique et il sentait déjà qu’il allait pouvoir s’entendre avec. En même temps, qui ne s’entendrait pas avec Tayson. C’est un loup sympathique, il n’est pas du genre à chercher des problèmes quand il faut, il est calme, toujours de bonne humeur … Que demander de mieux. Il vit alors Lexi se tourner vers lui, jusqu’à ce qu’elle s’avance pour se mettre à ses côtés. Quelle différence de taille et de masse corporelle. Enfin … Le mâle a plus le poil bouffant, ce qui cache un peu ce qu’il y a en dessous. Juste un corps normal, mais tout de même assez musclé. Ce n’est pas pour autant qu’il se vente. Au contraire. Ça reste un jeune loup au fond. C’est très rare de voir Tayson se venter pour quelque chose. Qu’est-ce que ça peut lui apporter, sincèrement. Rien, je dirais. Et il dirait la même chose. Tendrement, il jeta un regard du coin de l’œil à sa bien-aimée tout en se demandant ce qu’elle voulait. Et c’est à sa grande surprise qu’il entendit la première phrase dite par Lexi depuis son réveil.

- « El ... Elwing je te présente Tayson ... »

Il la sentait un peu gênée, elle aussi. Ou honteuse, difficile à dire. Mais il comprenait ce qu’elle pouvait ressentir en ce moment-même. C’était pareil pour Tayson, d’un côté. Oh, et puis bon. C’était tout de même lui qui avait le rôle du mâle. Qu’il prenne un peu son courage à deux pattes et qu’il s’impose un peu plus. C’était donc bien elle, Elwing. Et elle était comme Tayson l’avait imaginé. Pendant la veille, il avait beaucoup pensé et à savoir comment cette rencontre allait se passer. S’il allait être la bienvenue ou totalement le contraire. Il avait longtemps réfléchis. Mais en fin de compte, on pourrait presque dire qu’il avait fait des efforts presque inutilement. Tout se passe bien jusqu’à présent. C’est bien ça qui compte le plus. Mais si le contraire tient à surgir, ce sera plus de la peur. Il s’imaginait bien voir la meilleure amie de sa bien-aimée s’enfuir en voyant le bonheur que peut procurer cette relation. Ce sera plus de la gêne et de l’angoisse que rien d’autre. Tayson ne connaît rien sur Elwing. Il ne connait pas ce qu’elle a vécu, dans quelle situation elle se trouve en ce moment-même. C’est tout simplement une inconnue à ses yeux. Qui ne va pas tarder à devenir une amie pour lui, tout de même. Qui sait. Seul le temps nous le dira. Il finit par reposer son regard sur la louve qui se trouvait en face de lui, la scrutant de haut en bas, sans savoir que cette dernière reprit la parole à son tour.

- « Enchanté, Tayson ! »

Malgré ce qu’il se passait, Tayson la voyait plutôt joyeuse. Contente. Gaie. C’était déjà ça. On ne peut rien demander de plus. Il finit par sourire. Oui, il souriait. Puis à force de vouloir se faire plus petit sur ses pattes, il décida d’arrêter de jouer l’enfant et de se redresser un peu plus sur lui-même. S’il continuait, la douleur aurait pu revenir. Content, il cessa immédiatement de vouloir se faire plus petit. C’était d’un ridicule, d’un côté. Mais c’était aussi quelque chose pour pouvoir donner une petite touche d’humour. Pour ça, il peut être bien placé. Même quand il sera vieux, il arrivera toujours à trouver quelque chose, même n’importe quoi, pour détendre l’atmosphère en cas de besoin. Avec un léger signe de tête, il finit par répondre si gentiment à la femelle.

- « De même pour moi, Elwing ! »

Un léger coup de vent se leva lentement, caressant le poil de Tayson, les entremêlant au passage. On pouvait aussi facilement distinguer le léger chant des oiseaux qui survolaient le ciel, jute au-dessus des trois loups. C’était une bonne journée pour un mois d’automne. Le froid se levait seulement en fin de journée et durant la nuit. Le plus rude sera l’hiver mais, pour le moment, nous ne sommes pas encore là. Laissons la saison des feuilles mortes passée. Tayson releva légèrement son regard au ciel, contemplant le fond bleu clair. La couleur de ses yeux se rapprochait un peu de ce dernier. Mais avoir une couleur des yeux aussi clairs que ça, c’est rare. Le mâle les avait tout de même un peu plus foncés. Reposant son regard sur les deux louves qui était à ses côtés, l’odeur de la chair fraîche lui chatouillant à nouveau la truffe. D’ailleurs, qui l’avait chassée ? Car il était venu bien après elles. Logiquement, il ne sait pas vraiment qui c’est donc donné l’effort pour la capturer. Regardant la proie, il finit par reprendre la parole avant qu’une vague de silence face surface entre eux.

- « C'est vous qui avez été chasser ? Bel effort. Ça a l'air appétissant ! »

Tel un louveteau devant son repas, il se lécha légèrement les babines à l’aide de sa langue rose. Il ne s’était rien mit sous les crocs depuis son réveil. Et son ventre commence tout de même à crier famine. Reprenant un peu ses esprits, il cessa de regarder la proie comme si elle était vivante et tourna un peu son regard de gauche à droite. Gourmand. C’était bien ce qu’il était. Tout ce qu’on peut conclure de se passages, c’est que Tayson s’entend déjà très bien avec Elwing. Espérons que cela dure encore et encore.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexi
Gardienne
Gardienne
avatar

Féminin
Messages : 553
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 20

Encore plus ...
Autre personnage : UVA
Devise:
Victoires en combat RPG:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [PV] NICE TO MEET YOU... OR NOT !   Mar 19 Nov - 22:11

NICE TO MEET YOU... OR NOT !
LEXI & TAYSON & ELWING
Tandis que mes deux congénères se saluèrent mutuellement, moi je restais entre eux, encore et toujours pensive. J'étais actuellement en train de me dire que depuis le début je me souciais du fait qu'ils s'entendent ou non, mais je venais de me rendre compte du véritable problème : qu'allons nous faire durant ce rendez-vous ? Raconter notre rencontre ? Dévoiler nos envies, nos projets pour la vie ? Et tout ceci autour d'une chevrette fraîchement abattue ? Pour enfin partir direction le camp pour retourner à notre vie quotidienne... Je restais bloquée sur "nos projets pour la vie", si on en venait là, comment allait réagir Elwing ? Se sentirait-elle seule ? Rejetée ? Remplacée ? ... Le rejet. Elle en a déjà fait les frais avec Nakaï et depuis ce jour, on ne peut pas dire que je l'avais vue... Aperçue, oui. De brèves discussions, quoi que, plutôt un échange de formules de politesse... Mais je ne lui avais jamais réellement demandé comment elle allait depuis... Je ne lui ai jamais dis ce que j'avais à lui dire, tout simplement par manque de temps... Mais peut-être aussi surtout par manque de courage. Et puis merde ! C'est ma fille adoptive, ma meilleure amie et bien plus encore ! Je dois lui dire... Aujourd'hui !

« C'est vous qui avez été chasser ? Bel effort. Ça a l'air appétissant ! »

Je ne répondis pas à sa question, bien que cela n'en soit pas vraiment une. Car qui serait assez fou pour tuer un animal et le laisser là, gisant par terre, presque indemne ? Je souriais à cette idée... Mais cela me frappa, qui d'assez fou ? Les bipèdes ! Seuls eux ou un loup fou auraient pu faire une telle chose ! Et qui dit bipèdes dit poison... Qui dit poison dit mort... D'ailleurs, j'ai bien faillis y passer, tout comme Gaya. Heureusement, j'avais eu Tayson pour m'épauler et Clows pour me soigner. En y repensant, je n'avais jamais pris le temps d'essayer de mieux connaître notre guérisseur, car sa reconversion en Light me fascinait et je pense qu'il est temps pour moi de mieux connaître mon sauveur et qui sait, peut-être m'en faire un ami ? Il était grand temps que je connaisse son histoire, son passé, son vécu... Afin de réanimer la petite flamme d'espoir qui réside dans chaque Light qui nous pousse à croire qu'en chaque Black il y a une once de bonté, quelque part, même minuscule. Personne ne peut être totalement méchant... Ce n'est pas une vie. Cela ne peut nous apporter l'amour, ce petit quelque chose qui change toute une vie, ce petit quelque chose dont on a besoin même si on n'y croit pas... On en a tous besoin, tous, sans exception.

« Si vous avez faim, je vous invite à aller déguster cette chevrette ! » dis-je, sûrement tout aussi affamée qu'eux.

Je me dirigeais vers ma proie et me coucha près de son flanc. L'odeur de son sang envahit tout mon corps, ma seule envie à cet instant-là fut de lui sauter dessus et de me délecter de sa chair juteuse. Comme si je n'étais plus maître de moi-même, comme si quelque chose de plus fort me contrôlait. Mais question de politesse, je m'étais contentée de me lécher les babines tout en attendant sagement. Plus je sentais l'odeur et plus je regardais l'animal, plus ma faim grandissait. Et plus je regardais l'animal, plus je me demandais s'il nous comprenait, nous, notre langage. Mal à l'aise. C'était ce que j'étais en ce moment-même, mal à l'aise d'être là à attendre de pouvoir me jeter sur son corps, de lui arracher la peau, de manger sa viande... En présence de deux autres loups et tout ça en racontant notre petite vie autour... Et si il était toujours là ? Et s'il nous entendait ? L'incertitude est sûrement l'une des choses les plus contraignantes de la vie... Et c'est frustrant, très frustrant. Et sincèrement, j'espère de tout coeur que cet animal n'était plus parmi nous, qu'il était comme passé de l'autre côté, qu'il avait franchi le mur qui séparait les vivants des morts et vice-versa. Car quoi de plus sinistre de sentir sa chair se détacher de son corps, d'être dévoré par son assassin ? Mais trêve de bavardage, si je continuais de penser à ça, j'allais finir par devenir folle. Quoi que, l'autre sujet que j'allais aborder n'allait guère arranger les choses... Cette journée, du moins, ce rendez-vous, devait se passer le mieux possible. Et quand je dis le mieux possible, je veux dire qu'Elwing devait se sentir à son aise. Il fallait à tout prix que j'élabore un plan... Ne pas être trop proche de Tayson ? M'ouais. Je sais! Éviter les contacts physiques comme frotter ma tête dans son cou, ce que j'adore faire... Mais il faut tout de même montrer que je l'aime... Sinon cela paraîtrait trop étrange, mais encore faut-il y faire attention ! Car ce sont de toutes petites choses qui peuvent faire beaucoup de mal... Le monde est fait de toutes petites choses banales qui malgré tout, peuvent changer toute une vie. Et c'était hors de question que ma douce Elwing m'en veuille pour un faux-pas... Il fallait que je préserve notre relation, coûte que coûte. J'aime Tayson. J'aime Elwing. Je ne peux me passer d'eux et mon loup devra se passer des gestes tendres habituels pour une journée ! Nous aurons une vie entière pour tout cela !

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

★ LEXI ★
Aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre.
C'est regarder ensemble dans la même direction.



Dernière édition par Lexi le Sam 18 Jan - 19:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwing
Gardienne
Gardienne
avatar

Féminin
Messages : 939
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 18

Encore plus ...
Autre personnage :
Devise: « Visez toujours la lune. Même si vous ratez, vous atterrirez parmi les étoiles. »
Victoires en combat RPG:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [PV] NICE TO MEET YOU... OR NOT !   Dim 24 Nov - 12:58

Elwing & Lexi & Tayson
NICE TO MEET YOU... OR NOT !


Le vent se leva doucement, engourdissant encore un peu plus les pauvres membres d'Elwing. Elle avait déjà froid, mais là c'était bien pire, pourtant nous ne sommes qu'au tout début de l'hiver, nous ne sommes pas au pire moment ! Et puis tant pis, elle pensait à d'autres choses et elle se moquait de ne plus sentir ses pattes. Elle a toujours été frileuse, alors depuis le temps elle s'y est habituée. Et heureusement, sinon la pauvre Light serait toute engourdie. Enfin, elle est déjà engourdie, mais ce qui change tout c'est qu'en ce moment, elle s'en moque. Elle pense plus à sa meilleure amie et à son petit copain qu'à elle-même. Du Elwing tout craché ! Aujourd'hui est une belle journée, et elle ne veut pas la gâcher pour des problèmes aussi mineurs et surtout personnels qui ne les concernent en rien.
Tayson la salue poliment et Elwing lui répond d'un sourire, assez gênée. Il est tellement polie ! Peut-être même un peu trop. En voulant bien faire, on fait trop. Mais on lui a toujours dit "mieux vaut trop que pas assez".

    « De même pour moi, Elwing ! »


Il regarda le ciel puis replongea son regard bleu sur la proie. Il semblait s'interroger, certainement sur le fait de qui l'a chassé. Eh bien la réponse est Lexi. À vrai dire cette idée n'a même pas traversé la petite tête d'Elwing ! Elle pensait à beaucoup de choses, mais pas à manger ni au froid, non. En temps normal elle y aurait pensé, mais là cette idée n'a même pas traversé son esprit un quart de seconde ! Qu'elle est stupide ! Elle aurait due y penser ! Elle était en quelque sortie l'invitée et l'invité doit toujours amener un cadeau ou un petit quelque chose ! C'était donc normal pour Tayson de ne rien apporter vue qu'il n'était pas vraiment l'invité, mais pas pour Elwing. Qu'elle est bête, si bête ! Pourquoi n'y a-t-elle pas pensée !? Elle s'en veut tellement, tellement ... ! Elle est trop bête. Elle ne mérite pas Lexi.

    « C'est vous qui avez été chasser ? Bel effort. Ça a l'air appétissant ! »


Non, c'est Lexi qui l'a fait seule, son amie a été trop bête pour l'aider à chasser, elle l'a juste aidée à porter la proie au centre de la prairie. Quel honneur ... C'était très dure ... et fatiguant ...
Tayson se lécha les babines tel un louveteau affamé, Elwing en rie intérieurement. Il était gentil, et même drôle sans le vouloir. Elwing l'aimait vraiment bien celui-là ! Peut-être qu'ils deviendraient de bons amis un jour. Sûrement pas autant qu'entre elle et Lexi, mais peut-être de supers amis. Qui sait ? Seul l'avenir nous le dira !

    « Si vous avez faim, je vous invite à aller déguster cette chevrette ! »


Lança Lexi, encore plus affamée que Tayson. Ils forment une belle paire tous les deux tiens ! La louve s'avança doucement vers l'animal puis, tout en se léchant les babines, se coucha près de son flanc. Et elle resta là, à dévorer la proie des yeux. Elle devait sûrement attendre que ses amis, enfin, son amie et son chéri la rejoigne. Après un regard à Tayson, Elwing vint se coucher face à la nuque de l'animal, puis ce fut au tour du Light de se coucher. Tous les trois étaient là, tous gênés, aucun n'osait commencer la proie et paraître impolie. Elwing décida donc de briser ce silence de mort, comme elle le pouvait.

    « El ... Elwing je te présente Tayson ... »


Cette phrase tira Elwing de ses pensées noir. La voix de Lexi surpris la jeune Light ce n'était plus la douce et belle voix si fidèle à Lexi, non. C'était une voix terrifiée. C'est presque comme si elle avait vue les même horribles choses qu'Elwing. Mais la Light chassa aussitôt toutes ces pensées négatives. Elle ne voulait pas gâcher ce jour, si important pour Lexi.
Elle se concentra sur le loup qui avait sur faire succomber son amie. Qui souriait toujours d'ailleurs. Il était grand, même en se baissant. Ses yeux étaient couleurs océan, très clairs, très beaux. C'est magnifique des yeux bleus clairs, mais malheureusement pas très pratique avec la lumière du soleil. Son pelage, gris bleuté et noir, fait un peu penser à celui d'Elwing, en remplaçant le noir par le blanc.

    « Bon, eh bien bon appétit à tous ! »


Oui, comme elle le pouvait ! La louve n'avait jamais été douée pour discuter, et encore moins pour rester joyeux. Depuis toujours les sujets tristes l'intéressaient bien plus. Je vous présente Elwing, télépathe Vagabonde-Light à tendance Blackness.
Après un sourire à Tayson, puis Lexi, la louve commença l'animal, aussi délicatement que possible. Elle ne voulait pas non plus passer pour une hystérique ! Et puis ce n'était pas son genre. Même si la méchanceté l'intéressait plus que la gentillesse, elle restait une louve très douce et aimante. Elle aimait beaucoup ses amis, quels qu'ils soient. Elle ne jugeait pas sur les origines comme beaucoup trop le font de nos jours. Elle passe bien au dessous de tout ça. Elle trouve même ça puéril, voir tout simplement débile. Et oui, Elwing a un franc-parler incroyable ! Elle parle peut-être même trop. Mais tant pis, on s'en moque. Elle profite de la vie et puis c'est tout.
L'animal était encore tiède, cela réchauffa la gorge de la télépathe. C'était si bon de manger, depuis quand n'avait-elle pas mangé ? Aucune idée, mais ça remonte à bien longtemps !

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Présentation ~ Fiche de personnage ~ Demande liens & RP



Absente jusqu'au 4 Mai.



Dernière édition par Elwing le Lun 30 Déc - 22:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tayson
Guerrier/-ère
avatar

Masculin
Messages : 145
Date d'inscription : 06/10/2012
Localisation : Près d'elle.

Encore plus ...
Autre personnage : Wilfa & Tintallë.
Devise: « La souffrance mangera ta vie jusqu'à la dernière miette. »
Victoires en combat RPG:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [PV] NICE TO MEET YOU... OR NOT !   Ven 29 Nov - 21:26

.Tayson, Lexi & Elwing.

J’avais faim. Et je ne pensais qu’à ça … Oh, non ! Ce n’est pas le moment de jouer le goinfre. C’était tout de même dur de rester, en quelque sorte, exemplaire envers l’amie de Lexi: Elwing. Et puis je pense même que depuis mon arrivée, je me suis largement fait repérer. Ce n’était pas non plus mon fort de jouer la comédie. Peut-être que si je restais simplement moi-même ça ira beaucoup mieux. Sauf que le vrai moi est sûrement plus enfantin. On pourrait croire que non, mais en réalité oui. C’est seulement quand on me connait bien qu’on peut facilement différencier mon côté immature mais aussi celui mature. Sans me venter, je peux prendre une toute autre image de moi-même. Je m’en souviens du jour où Lexi se faisait embêter par un vagabond alors qu’elle était au point de ne plus tenir debout à cause d’un poison. Je me rappelle vaguement à quoi il pouvait ressembler mais je m’en souviens juste avoir pris une autre image et plutôt … Impressionnante. J’ai certainement l’air d’un grand sage avec un esprit pur mais quand on touche à ce que je tiens le plus au monde, c’est comme embêter un requin alors qu’il dort. Je regardais les louves une après l’autre, me demandant ce qu’on attendait pour enfin pouvoir manger. Puis Lexi, courageuse comme elle est, prit à nouveau la parole, brisant le doux bruit du vent qui soufflait entre mes oreilles.

- « Si vous avez faim, je vous invite à aller déguster cette chevrette ! »

Lexi s’avança donc vers la proie et prit sa place près de cette dernière, sûrement affamée. Ca me faisait plaisir de pouvoir la revoir aujourd’hui. À vrai dire, tous les matins, j’avais hâte de voir son museau. Son sourire. Son regard. C’était comme quelque chose qui me mettait toujours de bonne humeur. Et son poil. J’aimais bien me coucher près d’elle et la tenir au chaud. Puis l’hiver arrive. Ce sera encore mieux. Du moins, pour moi. J’aurais toujours l’occasion de réchauffer celle que j’aime. J’étais comme un adolescent qui venait de découvrir ce que c’était d’aimer quelqu’un. En fait, je venais tout juste de le découvrir. J’étais un peu gêné car autrefois, je n’ai jamais eu d’amourette. Lexi est donc la première et parfois, je dois l’avouer, c’est dur de savoir comment s’y prendre. Il faut savoir satisfaire les demandes de mademoiselle la princesse mais aussi savoir qu’elle va bien. Même si un jour elle me dit qu’elle va bien et que je sens le contraire, je ne la lâcherais pas. Bref ! Reprends-toi Tayson ! Secouant légèrement et frénétiquement ma tête de gauche à droite, je finis par regarder Elwing. Elle n’avait toujours pas prit place. Qu’attendait-t’elle ? Honneur aux louves, après tout. C’est alors qu’elle se dirigea aussi vers la proie, se posant près de cette dernière. Puis ce fut mon tour. Les parties les plus tendres et les plus faciles à prendre venaient d’être prises par deux femelles. Dommage, je vais donc me contenter de prendre les cuisses. C’est aussi une partie tendre et facile à décrocher le premier morceau de viande. Doucement, je me couchais, fixant la proie avec faim. Je suis sûr qu’elle m’appelait en plus ! Elle me disait de la manger. Redressant mes oreilles, je finis par relever mon regard vers les deux amies, attendant de voir si quelqu’un allait dire quelque chose. Puis ce fut é nouveau Elwing. J’avais l’impression d’avoir déjà vu cette scène à quelque part. Certainement dans un rêve. Mais j’ai eu une impression de déjà vue sur le coup.

- « Bon, eh bien bon appétit à tous ! »

Elle avait même finit par sourire. Oui, pour le coup je semblais bien l’appréciée. Ça devait être quelqu’un de bien à connaître. Mais après tout, c’est l’amie, même la meilleure amie, de Lexi. Moi, je suis là pour faire connaissance et rien d’autre. Peut-être qu’un jour nos chemins se recroiseront, et je l’espère tout de même. Qui sait. Souriant à mon tour, je n’attendis pas une seconde de plus avant de rapprocher mon museau de la proie. Je sentais encore sa chaleur corporelle. J’avais certainement l’air d’un impoli à vouloir manger avant les autres mais c’était trop tentant. Ouvrant légèrement la gueule, je finis par enfoncer mes crocs dans la viande et en tirer un morceau avec peine. C’est bien pour ça que je me suis aidée de ma patte afin de ne pas prendre la proie avec moi, au passage. Ah, que c’était bon ! Même le goût du sang semblait m’avoir manqué. La viande fraîche, ainsi. Et son goût qui ne fait que ressortir les sens. Simplement parfait. C’était la bonne proie. De mon côté, je restais plutôt silencieux. Je ne savais pas vraiment quoi dire. Timidité ? Sûrement. Je l’étais un peu. Mais je craignais aussi dire une bêtise ou quelque chose qu’il ne faut pas maladroitement. Ça ne m’est pas encore arrivé mais on ne sait jamais. Je continuais de prendre morceaux par morceaux, laissant ressortir aucune peine pour la pauvre bête qui se laissait déjà dévorée par trois loups. Il fallait bien se nourrir. Et la triste loi de la nature en a décidé ainsi. Nous sommes les prédateurs et eux les proies.

HRP:
 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexi
Gardienne
Gardienne
avatar

Féminin
Messages : 553
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 20

Encore plus ...
Autre personnage : UVA
Devise:
Victoires en combat RPG:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [PV] NICE TO MEET YOU... OR NOT !   Ven 6 Déc - 11:12

NICE TO MEET YOU... OR NOT !
LEXI & TAYSON & ELWING
Après avoir souhaité un bon appétit à ses congénères, Elwing débuta le festin. Bien que j'aie mangé un lapin un peu plus d'une demie-heure avant cela, mon estomac commençait sérieusement à réclamer de la nourriture... Bien! Il était temps ! J'emboîta le pas à mon amie télépathe et déchira la peau de l'animal. Enfin un "vrai" repas ! Car il fallait dire que depuis hier soir je n'avais mangé qu'un vulgaire lapin qui n'avait que la peau sur les os ! Tel petit malin qu'il est, mon ventre cessa immédiatement de geindre dès qu'il sentit le premier morceau de viande pénétrer en lui... ainsi que le sang qui allait avec. "Non mais t'as pas honte d'ôter la vie d'un être vivant, toi, censée être Light ?!" Ceci devait être l'une des critiques favorites des Blackness, rien que pour essayer de nous faire culpabiliser, de nous affaiblir. Sauf qu'un loup - qu'il soit du côté du bien ou du mal - n'est pas né pour être herbivore, à quoi servirait cette espèce si elle n'avait que la peau sur les os et la force d'un lapin ? À rien, justement ! Alors il est temps pour les Light de ne plus culpabiliser pour les vies qu'ils ont ôtées et qu'ils continueront à ôter. Car c'est la vie, les herbivores sont les proies des carnivores et pas autrement. Car de toute façon, si les loups étaient végétariens, il y aurait surpopulation. Et à votre avis, qui dit surpopulation dit quoi ? Une bonne raison pour les bipèdes de débarquer ici et de pratiquer leur activité favorite : la chasse.
Je regardais autour de moi et vis trois choses magnifiques : Elwing, la louve qui comptait énormément pour moi et pour qui je pourrai donner ma vie. Tayson, le loup qui fondera une famille avec moi, celui qui partagera mes journées et mes nuits et j'espère, celui avec qui je vivrais jusqu'à la fin. Et la troisième ? La quiétude. Si seulement celle-ci pouvait durer... car oui, un jour il y aura une guerre clanique, un jour la prophétie arrivera à son terme... Un jour l'on sera tous qui aura eu le dernier mot. Et j'ai peur. Oui, peur. Peur de la mort, peur d'être seule. Personne ne m'attend là-haut, ma mère... Pf, si l'on peut appeler ça une mère! Elle voulait mettre fin à mes jours parce que la meute entière s'intéressait plus à moi qu'à elle, si populaire autrefois. Et mon père... Je ne l'ai jamais connu, sûrement un vagabond que ma mère fréquentait. Et mes soeurs... Je ne leur ai jamais dit au revoir, ne sachant pas quand est-ce que ma mère comptait agir, j'étais partie immédiatement après l'avoir su. J'ignore si elles sont toujours en vie et si elles sont toujours dans leur meute natale... Encore faut-il savoir si cette meute existe encore, peut-être a-t-elle été décimée par les bipèdes ou par un affrontement. J'aimerai tellement les revoir... Savoir si elles vont bien... Et avoir enfin une famille réunie par le lien du sang. Bien que cela n'empêche pas la trahison. L'on dit souvent que la famille que l'on s'est "créée" est bien plus loyale que celle du sang. Alors malgré ce manque, je ne peux qu'être heureuse. Car qui sait ? Ça se trouve, en grandissant, mes soeurs sont devenues comme notre mère... D'un côté cela serait désastreux car au final j'aurai perdu la totalité de ma "famille", mais de l'autre, ça ne serait pas si mal, car combien ai-je de chance de les croiser sur ma route ? Telle était la question qui restera sans réponse. Mais qu'importe! Aujourd'hui, je n'ai plus à me plaindre car j'ai un compagnon et des amies formidables. Je ne peux que profiter du présent et de rêvasser sur le futur... Le silence était pesant, je tenta de briser la glace.


« Alors Elwing, quelque chose d'intéressant lors de ta patrouille ce matin ? »

En parlant de ça, j'effectuais la mienne cet après-midi, avec un peu de chance, directement après le rendez-vous. Et avec un peu plus de chance... Accompagnée d'Elwing ! Pourquoi ? Et bien pour pouvoir papoter sur le rendez-vous, évidemment ! Mais pas que... Et puis une fois terminé, je rejoindrai Tayson, il fallait que je m'excuse d'être partie sans rien dire cette nuit. D'ailleurs je ne savais toujours pas pourquoi. Quelque chose m'avait sans doute attirée... Mais quoi ? Tout ce que je sais, c'est que j'ai erré sous le froid et la pluie jusqu'à trouver l'abris où j'avais dormi avec Tayson pour la première fois. Alors quoi ? Était-ce seulement une insomnie ? Ou devais-je interpréter cela d'une différente manière ? Devrais-je en parler ? À qui ? Tayson se ferait peut-être du soucis pour moi et Elwing penserait à une vulgaire nuit blanche, quoi que pas vraiment! Et dans le pire des cas, les deux s'inquiéteraient pour moi, ce qui ne ferait que favoriser mon angoisse à ce sujet. Donc je n'en parlerai à personne... Sauf à Clows, si cela recommence, bien évidemment. Mais passons! Ce n'était rien du tout, j'en suis certaine... Le courant entre mes deux congénères avait l'air de passé, bien qu'ils ne se soient pas encore vraiment parlé! Mais ils semblaient à l'aise, peut-être qu'un jour leur chemin se croiseront et auront l'occasion de mieux faire connaissance. Car même si je suis sa compagne, c'est assez difficile voire gênant d'essayer de faire connaissance quand il y a quelqu'un d'autre avec eux. Dans ce cas-là, c'est à se demander si ce rendez-vous servait à quelque chose... Mais bien sûr qu'il est utile! Car cela serait assez étrange de parler de son amoureux et de ne pas le présenter... Mais voilà qui est chose faîte!

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

★ LEXI ★
Aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre.
C'est regarder ensemble dans la même direction.



Dernière édition par Lexi le Sam 18 Jan - 19:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwing
Gardienne
Gardienne
avatar

Féminin
Messages : 939
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 18

Encore plus ...
Autre personnage :
Devise: « Visez toujours la lune. Même si vous ratez, vous atterrirez parmi les étoiles. »
Victoires en combat RPG:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [PV] NICE TO MEET YOU... OR NOT !   Sam 14 Déc - 22:30

HRP:
 

Elwing & Lexi & Tayson
NICE TO MEET YOU... OR NOT !


La chair n'était pas très bonne, mais la louve n'allait certainement pas faire la difficile, surtout au vue du rude hiver qui s'annonçait déjà. Il sera bien plus froid que les précédents, bien plus meurtrier. Ça se sent, c'est certain. Beaucoup périront cet hiver, et peu naîtront, comme tous les hivers vous me direz ... Mais celui-ci, Elwing ferra peut-être partis des morts, de ceux qui périront. Elle même ne le sait pas, personne ne le sait. Mais si ça doit arriver, ça arrivera. Connaître le futur n'est jamais bon, même pour le plus sage des loups, car quel qu'il soit, il voudra le changer. Mais l'avenir ne peut être changé. Il est comme ça. Alors le connaître ne nous servirait à rien, à part nous lamenter sur notre sort. Autant vivre au jour le jour et être heureux ainsi. C'est ainsi que tout le monde devrait voir la vie. Mais ce n'est malheureusement pas le cas et beaucoup veulent connaître leur avenir. Imbéciles.
Tayson commença à son tour l'animal, déchiquetant tant bien que mal un bout de chair. Le grand mâle semblait aimer. Elwing est bien compliquée dis donc. Chacun ses goûts après tout ! C'est ce que Lexi lui disait tout le temps, et c'est désormais ce qu'elle dit tout le temps. Ce fut ensuite au tour de l'intéressée de débuter le repas. Tout en mâchant, Elwing regarda Lexi, pour voir sa réaction. Et oui, elle aussi aimait l'animal. Ils avaient donc le même avis à ce sujet, les même goûts. Les deux loups forment un beau couple. Ils ont sûrement un tas de choses en communs. Pour la première fois depuis un certain temps, Elwing est heureuse, vraiment heureuse. Elle n'éprouve aucune jalousie à leur égard. Elle est juste heureuse pour son amie. Elle mérite bien un loup tel que Tayson. Et lui mérite sûrement une louve telle que Lexi, bien que la télépathe ne le connaisse pas. Ça se voit, ça aussi. Ça se voit. Elle est heureuse pour eux. Pourvu que leur amour dure éternellement, ce serait comme un conte de fée ... en quelque sorte. Car on le sait tous, la guerre est éternelle aussi, ça y'a pas de doutes. Tout ça à cause de cette prophétie. Kaalice, Kaandor, Saakis, Naaman ... Sans eux, rien ne serait arrivé. Les clans des Blackness et des Lights n'existeraient pas. N'allons pas jusqu’à dire que la paix régnerait, mais il y aurait sans aucun doute moins de tensions.
Pensive, Elwing n'avait pas vue le silence pesant s'installer. Mais Lexi, si. Elle avait d'ailleurs décidé de le briser.

    « Alors Elwing, quelque chose d'intéressant lors de ta patrouille ce matin »


Comment le savait-elle ? Elwing n'en avait pas parlé ! Lexi l'avait vue sortir du camp ? Et puis merde. Quelle importance ? On s'en moque ! Mais la télépathe est tout de même gênée qu'elle pose une question "que" pour elle, elle a l'impression de mettre Tayson de côté et ça la gêne. Après tout, c'est en quelque sorte elle l'invitée et mettre un de ses hôtes de côté est malpolie. Mais si c'est Lexi qui lui demande, elle sait de quoi elle parle, alors elle lui fait confiance.
Alors, est ce que la patrouille était intéressante ? Déjà, pour les loups choisis, c'est sûr que non. Elwing n'en connaissait aucun et elle n'avait pas vraiment envie de tisser des liens avec eux. Du coup la patrouille était assez ... froide. Pas très entraînant mais il faut bien faire avec ce que l'on a. Aucune frontière n'avait été franchie, ils avaient même eu le temps de chasser un peu. Alors la réponse à la question est non. Mais elle ne va pas simplement répondre "non", au risque de passer pour quelqu'un qu'elle n'est assurément pas. Non, elle va développer du mieux qu'elle peut, pour paraître peut-être moins .... bête ? Ou ... ennuyante ? Ou même froide ? Peut-être même les trois à la fois. Elle engloutit le bout de viande qu'elle avait en gueule, esquisse un sourire, puis réponds à son amie. Sa meilleure amie.

    « Oh, rien de spécial, Lexi. Aucune frontière n'a été franchie, nous avons donc chassé un peu puis nous sommes rentrés au camp. Rien de bien intéressant, comme tu le vois ! »


Elle sourit à son amie. Elle n'attendait pas spécialement de réponse de sa part. Au bout de quelques secondes, elle comprit que c'était à son tour de faire la conversation, de poser une question. Et Elwing n'est pas fausse, quand elle pose une question c'est que ça l'intéresse vraiment, alors elle s'intéressa aux deux tourtereaux. Telle une enfant, elle fis son plus beau sourire et lança gaiement:

    « Bon alors, et vous deux ? Dîtes tout à votre amie Elwing ! Je veux tout savoir, de votre rencontre jusqu'à maintenant ... et de vos projets aussi, pourquoi pas ! »


Elle avait un peu retrouvé le gout de la vie. Oubliant ses problèmes et écoutant ses amis. Oui, Tayson était son ami maintenant.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Présentation ~ Fiche de personnage ~ Demande liens & RP



Absente jusqu'au 4 Mai.



Dernière édition par Elwing le Lun 30 Déc - 22:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tayson
Guerrier/-ère
avatar

Masculin
Messages : 145
Date d'inscription : 06/10/2012
Localisation : Près d'elle.

Encore plus ...
Autre personnage : Wilfa & Tintallë.
Devise: « La souffrance mangera ta vie jusqu'à la dernière miette. »
Victoires en combat RPG:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [PV] NICE TO MEET YOU... OR NOT !   Ven 20 Déc - 20:57

.Tayson, Lexi & Elwing.

Je continuais de mâcher et croquer dans la chair fraîche, mélangeant ma salive avec le goût de la viande. Je ne me préoccupais pas de ce que Lexi et Elwing parlaient. Je les surveillais toujours, certes, mais c’est comme si elles n’avaient plus existée ne serait-ce qu’un petit moment. Je ne me posais pas vraiment de question. J’étais occupé à trancher des petits morceaux de viande pour calmer ma faim. Mon ventre ne cessait de réclamer. Et puis j’étais heureux. Heureux de cette belle journée. Je n’avais pas mal aux pattes, le soleil réchauffait les terres petit à petit après une légère averse, j’ai pu faire la connaissance de l’aimable Elwing et voir la louve dont j’en étais amoureux. Je ne demandais pas plus. C’était suffisant pour me rendre joyeux et content de moi-même. Oui, j’étais assez fière de ce que j’étais actuellement. J’avais trouvé l’amour. Le véritable amour. Ce sentiment que je n’avais pas encore connu auparavant. Et peut-être que plus tard, j’aurais ma propre famille à prendre soin. À protéger coûte que coûte. C’était certainement un rêve d’enfant qui se réalisait peu à peu. D’ailleurs, je m’en souvenais comme si s’était le jour d’avant. Petit, je demandais toujours à mon bon vieux père si j’allais être comme lui, un jour. Il me répondait que oui. Qu’il en était sûr. Mais que le temps en décidera et pas autrement. Je croyais en ces mots. Depuis, ce fut les seules phrases qu’il me restait en souvenirs de lui. Aujourd’hui, je ne sais pas ce qu’il est devenu. S’il est encore parmi nous ou s’il avait rendu l’âme. Rien que d’y penser, ça me donnait la sale envie de soupirer. Un soupire qui signifiait le manque. Mais je me retenais. J’étais tout de même à côté d’Elwing et cette dernière était à côté de ma chère Lexi. Levant les yeux vers cette dernière, j’avais l’impression de ne voir qu’elle. Juste elle, dans un fond d’une plaine. Restant ainsi quelques secondes, je me suis très vite rendu compte que je risquerais de gêner Elwing. Ou autre. Je ne connaissais pas son état actuel. Ce qu’elle vivait actuellement. Mais je voulais à tout prix qu’elle se sente à l’aise. Elle ne se mette pas à l’idée de devoir me laisser face à sa meilleure amie. Après tout, nous sommes là pour faire connaissance. Pas pour rejetée notre invitée à cause de ces sentiments. Reposant mon regard sur le morceau que je mangeais, la louve qui était, dorénavant, dans mon cœur prit la parole une nouvelle fois.

- « Alors Elwing, quelque chose d'intéressant lors de ta patrouille ce matin ? »

Oh, tiens. Une question qui m’intéressait. Je voulais également savoir comment cela s’était passé. Je relevais encore une fois mes yeux vers les deux louves. J’avais l’impression d’être un jeune enfant qui regardait deux louves comme s’il choisissait qui était sa mère. C’était surtout mon regard qui en faisait étrangement penser. Je continuais alors de prendre un morceau tendre, le mâchant puis l’avalant sans même l’avoir broyé correctement avec mes crocs. J’avais préféré de garder le silence sur le coup. Après tout, c’était une question entre les deux. Je préférais ne pas vraiment m’en mêler. Par contre, je me permettais d’écouter. Quand il s’agissait de la meute, j’étais certainement le premier à relever les oreilles pour écouter ce que le loup d’en face avait à dire. Que ce soit un simple membre ou même mon bon Alpha: Naaman. Je l’admirais assez pour son sens d’organisation au cœur de la meute. Sans lui, nous serions sûrement plus rien aujourd’hui. Et puis c’était grâce à lui que j’avais pu intégrer la meute. Sans ça, j’aurais été un simple solitaire qui vagabondait jour comme nuit. Pour moi, il fallait avoir quelque chose à faire tous les jours. En tant que solitaire, appart se promener et aller chez les autres, je me voyais mal à faire ça. J’ai donc appris à aller dans cette fameuse meute et je ne le regrettais pas. Au contraire. Sans cette dernière, je n’aurais pas pris la place d’un guerrier fidèle. Je n’aurais pas été le loup que je suis. Je n’aurais même pas connu Lexi. Une fois que la question avait été posée, j’ai automatiquement reposé mon regard sur Elwing. Je me demandais bien ce qu’elle allait répondre. J’étais là. Attendant. Les crocs insérés dans la viande fraîche, sentant quelque chose de plus dur.

- « Rien de spécial, Lexi. Aucune frontière n'a été franchie, nous avons donc chassé un peu puis nous sommes rentrés au camp. Rien de bien intéressant, comme tu le vois ! »

Elle lui souriait. J’aimais bien voir les sourires sur les museaux des loups. Je pensais bien que seuls les Light’s pouvaient avoir le sens de sourire sincèrement. Les Black’s eux, avaient toujours un sourire différent. Mais cela ne signifiait jamais rien de bon. Jamais. Je n’avais pas encore rencontré un Black’ mais j’avais déjà eu à faire à quelqu’un de pas facile à se faire aimer. Rising Sun. Je m’en souvenais comme si s’était hier. Du premier coup, j’avais bien sentis que c’était une femelle assez renfermée sur elle-même. Tellement, que son côté agressif la dominait sans cesse. Cela fait tout de même assez longtemps que je ne l’avais pas croisé. J’espérais pour elle qu’elle soit devenue légèrement plus tendre. Même si je sais que je n’avais qu’une chance sur cent pour y penser. Sortant de mes pensées, je continuais de toucher du bout des crocs cette chose dure qui se cachait sous la viande. Mon regard était toujours posé sur les deux louves alors il était impossible pour moi de voir ce que c’était. Peu importe. Ça m’intriguait. C’est alors que le regard d’Elwing se tourna vers Lexi et moi-même. Elle jetait, en plus, son plus beau sourire. Je craignais légèrement ce qu’elle allait dire.

- « Bon alors, et vous deux ? Dîtes tout à votre amie Elwing ! Je veux tout savoir, de votre rencontre jusqu'à maintenant ... Et de vos projets aussi, pourquoi pas ! »

Surpris par la question de ma nouvelle amie, je ne pus m’empêcher de claquer d’un seul coup ma mâchoire jusqu’à ce qu’un craquement perce le silence après la question. Relevant mon museau du repas, je m’apercevais que c’était un os. Eh bien … Voilà pourquoi c’était aussi dur. Je relevais donc mon regard vers la femelle, légèrement gêné par ce que je venais de faire. Ce n’était pas voulu. Pour me rattraper, je passais sans attendre un coup de langue sur mes babines et tentais de me rappeler comment on s’était rencontré. Question assez … Difficile. J’avais l’impression que ça remontait à longtemps. C’est alors que tout avait soudainement refait surface. C’était sur une plaine. Je ne savais plus laquelle, mais c’était bel et bien sur une plaine. J’étais seul jusqu’au moment où je me suis retrouvé face à Lexi. Pour moi, c’était une inconnue de la meute. Je l’avais déjà croisé deux, trois fois auparavant mais je n’ai jamais prêté une intention particulière sur elle. Puis il y a eu les présentations. Puis une partie de chasse. Ça, je m’en souvenais très bien ! Je crois même que tout était partit, par la suite, sur une rigolade. Lentement, je me rendais compte d’un léger changement. Tournant petit à petit mon regard sur Lexi, j’avais une immense impression qu’elle avait l’air plus joyeuse avant. Comme quand nous nous sommes vus pour la première fois. Elle semblait avoir énormément d’humour. Mais son sourire était toujours le même. Et peu importe ce qu’elle devenait jour après jour, elle sera la même à mes yeux. Reprenant peu à peu mes esprits, je repensais à la question d’Elwing. La regardant une nouvelle fois, je tentais de lui répondre en faisant un court résumé, espérant répondre à toutes ses questions.

- « Eh bien ... On s'est rencontré tout bêtement. J'étais tranquillement en train de me balader sur une plaine quand je l'ai vu pour la première fois. On a fait connaissance et je crois même avoir fait une partie de chasse en sa compagnie. Pour la suite, c'est assez vague ... Je crois que ça remonte assez. Et pour les projets ... Euh ... Bah ... Je ... Ahem ... Aller plus loin, j'en sais rien ... »

En réalité, si. Je savais. Je savais ce que je voulais. Mais plus j’avançais dans mes phrases, plus ma voix changeait en celle d’un loup complètement rongé par la timidité. Je n’avais presque plus aucune crédibilité d’un loup, maintenant … Tout ce que je savais et ce que je voulais c’est que Lexi soit, un jour, mère de mes louveteaux. Mais j’étais légèrement intimidé pour le dire. Et puis elle était à côté. J’avais peur qu’elle me prenne pour celui qui veut tout, tout de suite ou encore pour que je me fasse passer pour un gros pervers. Rien que d’y penser, ça me faisait frissonner. Je détestais ce genre de loup. Personnellement, j’avais toujours aimé prendre mon temps. Même s’il dur des années. Tant pis. Chaque chose en son temps. Étrangement, je préférais détourner mon regard sur le côté où il n’y avait personne. Le vide m’accompagnait, tout simplement. C’était d’un ridicule … J’étais ridicule ! Sur le moment, je pensais même qu’un coup de patte derrière la tête me réveillerait vraiment sur le fait que je dois assumer. Je dois assumer mes pensées. M’assumer moi-même, tout simplement.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexi
Gardienne
Gardienne
avatar

Féminin
Messages : 553
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 20

Encore plus ...
Autre personnage : UVA
Devise:
Victoires en combat RPG:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [PV] NICE TO MEET YOU... OR NOT !   Sam 18 Jan - 19:59

NICE TO MEET YOU... OR NOT !
LEXI & TAYSON & ELWING


L'embarras. Ce sentiment qui fait partie des choses les plus durs à surmonter. Ce moment où on ne vous laisse pas le choix. Ce moment où on est face à un cul-de-sac, à un mur, à un obstacle... Et cela doit être l'unique raison pour laquelle on aimerait pouvoir se terrer six pieds sous terre et attendre qu'on nous oublie pour sortir de notre trou. Ah! Et dire que c'était mon compagnon qui devait actuellement en faire les frais... Bien que je sois également tout aussi gênée, mais "malheureusement", c'était prévisible. Nous ne passons pas à côtés de ce genre de questions dans ces moments-là... Et même parfois, on ne demande que ça. C'est vrai, après tout c'est le piège parfait pour savoir ce que l'autre attend, ce que l'autre veut... Ce que l'autre est prêt à faire pour nous. Mais ce n'était pas mon cas, je suis loin de penser ainsi, je ne suis pas ce genre d'individu... Et j'espère ne jamais le devenir. Car oui, on ne sait pas ce que nous réserve l'avenir... On ne sait pas si l'on devra mourir demain, que cela soit pour une noble cause ou non, on ne sait pas si l'on mourra seul, on ne sait pas si demain l'on sera toujours amoureux, on ne sait pas si demain nous aurons encore des gens à qui faire confiance, sur qui se reposer...

Ses mots étaient assez... vagues... flous... Imprécis. Était-ce dû à la gêne ? Ou dans le pire des cas... Il n'était plus sûr de ses sentiments envers moi ? Non, impossible. Il n'aurait pas pu accepter de rencontrer Elwing s'il était rongé par le doute. Il n'aurait pas pu me faire ça, non, ça n'aurait été qu'humiliation pour moi.... Non ! Comment puis-je penser à ça ?! Tayson n'est pas comme ça. Il est juste embarrassé... Ce qui est tout à fait normal dans cette situation. D'ailleurs... Fallait-il, moi aussi, que je répondes à cette requête ? Et si j'en disais trop ? Ou pas assez ? Est-ce que nos attentes étaient les mêmes ? Est-ce que je m'étais.... trop avancée ? Je sentais tous les regards posés sur moi, mais ce n'était qu'une impression... Et à vrai dire, je n'avais pas très envie de lever la tête et de m'en assurer... Mais j'étais sûre que Tayson attendait de moi une réponse, ma vision des choses... De notre avenir ensemble. Tout comme mon amie de toujours... Sauf qu'elle, elle est télépathe. Avait-elle fouiner dans les pensées de mon compagnon ? Pour tout avouer, j'aurai bien aimer savoir ce qu'il se disait... Ou même elle. Mais cela ne se fait pas, c'est indiscret, leur pensées ne doivent pas être violées. En fait, c'est comme si on leur volait le peu de liberté qu'il leur restait.

« Nous ne tarderons pas à le savoir... Après tout, demain est notre avenir. » dis-je tout en regardant Tayson.

Une famille. Dans une meute bienveillante, où chacun s'entraide et ne demande qu'à se rendre utile. Là où la beauté des paysages nous émerveille, là où la santé de notre progéniture sera à l'abris de tous les dangers... Des amis sur qui compter, un compagnon qui s'intéressera aux petits, des mentors digne de ce nom... Mais surtout. Surtout. De magnifiques louveteaux qui, un jour, deviendront de valeureux guerriers, des guérisseurs respectés... Et qui sait ? Qui entreront dans l'histoire... Ça. Ça, c'est le rêve de toutes futures mères. Mais peu ont eu et auront cette chance. Et même si je suis dans une meute qui oeuvre pour le bien, je sais qu'à côté, il y a ceux qui oeuvre pour le mal. Alors qui sait ? Qui sait si, le jour où j'aurai le bonheur de devenir mère, il n'y aura pas une guerre qui éclatera au moment même ? Je prie les dieux pour que je puisses offrir à mes futurs enfants ce que je n'ai pas reçu : de l'amour et de la protection. Et je sais que c'est possible... Je sais qu'aux côtés de Tayson, tout ceci sera possible. Peut-être que je me trompe... Mais j'ai réellement l'impression que ce sera lui et personne d'autre. Je sais et je veux qu'il soit le père de mes enfants... Je sais et je veux qu'il soit celui avec qui je vivrais ma vie.
Je me retourne et regarde affectueusement Elwing, je ressens un petit quelque chose désagréable en moi. Comme si quelque chose avait changé et je ne comprends pas. Elle semble normale... Et j'espère qu'elle l'est. Je la regarde encore quelques instants et, sérieusement, j'espère également qu'elle n'écoutera pas mes pensées, mais j'espère qu'un jour elle aussi, aura droit à ça. Tout le monde le mérite, car une vie sans amour n'est pas vraiment une vie. Je ne cesserai de le répéter.


Baissant le regard, un peu gênée, je pris un dernier morceau de viande et le mâcha longuement. J'entrepris de me détendre les membres antérieurs puis postérieurs et je m'asseyais. Il était midi passé et je devais bientôt prendre mon tour de garde, marquer à nouveau nos territoires... J'espère ne pas tomber sur de mauvaises surprises ! [...] Je regardais mes congénères et essaya de détourner la conversation.

« Elwing, tu fais partie de ma patrouille, non ? » demandais-je, tout en humant l'air.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

★ LEXI ★
Aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre.
C'est regarder ensemble dans la même direction.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwing
Gardienne
Gardienne
avatar

Féminin
Messages : 939
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 18

Encore plus ...
Autre personnage :
Devise: « Visez toujours la lune. Même si vous ratez, vous atterrirez parmi les étoiles. »
Victoires en combat RPG:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [PV] NICE TO MEET YOU... OR NOT !   Dim 19 Jan - 21:16

Elwing & Lexi & Tayson
NICE TO MEET YOU... OR NOT !


Un bruit d'os brisé se fit entendre, cela venait de Tayson, qui mangeait en silence depuis le début. J'espère vraiment ne pas le gêner, mais je ne le connais pas et je n'ai pas envie de paraître top envahissante. Je ne sais pas ce qu'il aime ou ce qu'il n'aime pas, je ne peux donc pas entamer de sujet sans prendre un minimum de risques. Et, franchement, quand il s'agit de ma meilleure amie, je ne veux pas prendre de risques. Tant pis s'il y a un petit malaise, je ne veux pas le blesser et donc blesser Lexi en même temps, c'est le prix (si on peut appeler ça comme ça) à payer. Je ne ferrai jamais ça volontairement ! Je ne peux pas faire ça à ma meilleure amie. Ça m'est totalement impossible. Même dans ma plus grande colère je ne le ferrai pas. Je ne le peux pas. Elle est tout pour moi, tant une mère, qu'une amie, qu'une confidente. Je l'aime tellement cette Lexi !! Et je lui dois tout, tant pour m'avoir adopté, moi la petite Light retrouvé seule à la clairière aux étoiles, tant pour être resté une amie formidable sur qui je peux compter durant toute ma vie. Alors, pour en revenir au sujet, j'essaierai d'en connaître un peu plus au sujet de Tayson pour ensuite entamer une discussion, dont il va falloir que je trouve le sujet. Mais j'ai encore du temps devant moi ! Pour le moment, nous parlons d'eux deux et de leur rencontre ! Un sujet qui m'intéresse particulièrement et dont j'espère qu'il ne gêne ni Tayson, ni Lexi, car parfois il peut-être assez sensible ! Mais ça, c'est dans les couples à problèmes, ici apparemment tout va bien dans le meilleure des mondes, et tant mieux, que cela continue ainsi et qu'ils aient des dizaines et dizaines de beaux louveteaux ! C'est tout ce que je leur souhaite, du plus profond de mon cœur ! Après un long moment de réflexion, ce fut Tayson qui me répondit en premier.

    « Eh bien ... On s'est rencontré tout bêtement. J'étais tranquillement en train de me balader sur une plaine quand je l'ai vu pour la première fois. On a fait connaissance et je crois même avoir fait une partie de chasse en sa compagnie. Pour la suite, c'est assez vague ... Je crois que ça remonte assez. Et pour les projets ... Euh ... Bah ... Je ... Ahem ... Aller plus loin, j'en sais rien ... »


A vrai dire, il était assez "mignon" à bégailler ainsi. Mais d'un autre côté, il paraissait emmbarassé. Je sais que le sujet est assez sensible, mais ils ont bien due l'aborder à un moment ou à un autre ... non ? .... Non. Cela m'étonne vraiment. Je vois bien Lexi entourée de petits garnements et Tayson en vrai gentleman près d'elle. Ont-ils peur d'en parler entre eux ? D'affronter la vision des choses de l'autre ? Ou prennent-ils simplement leur temps ? Je pourrai très bien le savoir, en un regard, mais je ne le ferrai pas. Tant pour Lexi à qui je dois la vie, que pour Tayson que j'aime déjà beaucoup. Ils sont de ma meute, ils sont mes amis. Je ne peux pas leur faire ça. Ça m'est impossible.

    « Nous ne tarderons pas à le savoir... Après tout, demain est notre avenir. »


Ah, Lexi. Je te reconnais bien là. De belles paroles pour éviter soigneusement le sujet. J'ai due hériter ça de toi ! Mais je ne veux ni te forcer, ni te vexer, alors je te suis. Changeons de sujet. Mais cette fois, c'est à toi de l'entamer, j'ai fais mon tour. Je jouerai néanmoins le jeu sans aucun soucis. Quel que soit le sujet, tu es ma meilleure amie après tout, je n'ai aucun secret pour toi. Enfin ... presque. Mise à part le fait que je suis "l'apprentie" de la sanguinaire Rising Sun, que je vais quitter ma meute, que j'ai tué Nakai et que je me suis battue avec Saakis, je n'ai aucun secret pour toi. Mais tout ça, je ne peux pas te le dire, je ne veux pas. Tu ne pourrais pas comprendre, je préfère garder ce secret. C'est mieux pour nous tous. Je suis désolé.
Lexi se retourne et me regarde avec ces yeux qui ont bercé mon enfance, les yeux d'une mère aimante, les yeux de Lexi. De ma Lexi. Emplis d'amour et de chagrin. Je n'en connais pas la raison pour le deuxième cas, mais j'en parlerai à Lexi une prochaine fois, dès que je la reverrai, quand nous seront seules. Je n'ai rien à reprocher à Tayson, mais je préfère parler de ce genre de choses en privé. C'est toujours plus rassurant.

    « Elwing, tu fais partie de ma patrouille, non ? »


Bah en théorie, non. Mais on peut toujours s'arranger. Surtout que pour faire une patrouille, on ne réserve pas trois mois à l'avance. Et au moins j'aurai mon occasion pour parler à Lexi. Nous pouvons voir à n'être que toutes les deux, quitte à former deux patrouilles cette après-midi, cela doit pouvoir se faire après tout. Il n'y a pas de mal à diviser nos forces ! Et puis on verra. Si jamais nous ne sommes pas seules, je pourrai parler télépathiquement avec elle, elle n'aura qu'à penser à sa réponse. Ce sera simple comme bonjour pour moi, et pour elle aussi normalement. J'avale mon bout de viande que je mâche déjà depuis plusieurs minutes, puis regarde doucement mon amie.

    « En théorie je ne devais pas, mais puisque tu en parles, pourquoi pas ! Cela fait tellement longtemps que nous n'en avons pas fait une ensemble, cela ne peut nous faire que du bien. »


Nostalgie, nostalgie ...

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Présentation ~ Fiche de personnage ~ Demande liens & RP



Absente jusqu'au 4 Mai.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tayson
Guerrier/-ère
avatar

Masculin
Messages : 145
Date d'inscription : 06/10/2012
Localisation : Près d'elle.

Encore plus ...
Autre personnage : Wilfa & Tintallë.
Devise: « La souffrance mangera ta vie jusqu'à la dernière miette. »
Victoires en combat RPG:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [PV] NICE TO MEET YOU... OR NOT !   Dim 2 Fév - 19:41

.Tayson, Lexi & Elwing.

Il faisait encore frais sur les territoires. Le soleil continuait de répandre peu à peu ses rayons chauds, nous réchauffant, les êtres vivants. La rosée qui perlait délicatement sur l’herbe disparaissait lentement. Les oiseaux chantaient de leur plus belle mélodie, du haut des chênes qui se dressaient devant nous. Quand je regardais autour de moi, j’avais l’impression que le temps s’arrêtait pour de bon. La nature nous dévoilait lentement mais sûrement la magie de la matinée. Autour de nous trois, même les plus petits insectes semblaient se dévoiler gentiment. Après mes paroles, un silence venait de succomber à l’attente des deux autres louves. De mon regard vitreux d’un reflet bleu ciel, je les regardais une par une avant de reposer mon regard sur la proie. Allongée sur le sol, les yeux ouverts, une âme sans vie. Il y avait des jours où je regrettais de prendre goût à la chair. Mais sans ça, nous, les canidés, nous disparaîtront et j’étais sûr que cela ne plaisait pas à grand monde. Protéger notre espèce était tout de même sacré, comme tous les autres êtres. Je continuais de fixer le poil, d’un marron foncé, la bête qui était en face de moi. Je préférais garder mon silence après m’être ridiculisé devant elles. J’avais le pressentiment d’avoir pris le corps d’un pauvre louveteau qui cherchait des explications. Un louveteau timide, comme je l’étais autrefois. J’avais beau me montrer imposant, je restais le petit timide de la meute. Celui qui préférait rester dans son coin, loin des autres, des rires et des caprices de gosse de tout âge. La maturité s’était très vite développée en moi. À seulement une année je me comportais déjà comme un grand. Un adulte. Alors que d’autre commençait à peine à apprendre les premières leçons de chasse. Comme je l’entendais souvent, j’étais un fils bien élevé. Mais cette image me renfermait plus sur moi-même. La preuve. Je venais de raconter n’importe quoi à deux personnes importantes à mes yeux. Une qui était là pour rendre mes jours plus beaux, et une autre qui était fidèle à l’amitié. Et je savais qu’elle ne lâchera jamais Lexi, même dans les pires moments. Je devais tout de même me montrer exemplaire. Montrer ma vraie personne. Être quelqu’un d’autre pour plaire n’était jamais la bonne solution. Au contraire. C’était une erreur que beaucoup d’entre nous faisait. Et pourtant, combien d’âme sont tombées faiblement dans le piège. Moi-même je ne saurais que dire. J’entrouvris légèrement la gueule afin de laisser glisser un petit soupire discret. Quelque chose dont je savais que je n’allais pas me faire remarquer. Autrement, j’aurais plus l’air d’être quelqu’un qui s’en fichait complètement de l’instant présent. C’était tout de même quelque chose d’important. Elwing, cette louve possédant un don que seule elle en a le secret, sera certainement présente pour le reste de l’histoire que je passerais auprès de Lexi. J’ai aussi compris que sa meilleure amie, sa confidente, sa sœur – si on peut l’appeler ainsi – faisait dorénavant partit de la famille. J’étais plutôt heureux, au fond de moi, d’avoir au moins quelqu’un sur qui compter. Enfin bon. L’avenir nous réservait encore beaucoup de chose. Des surprises. Des hauts comme des bas. Soudainement, alors que je continuais de regarder la proie d’un regard vide tellement j’étais en train de me noyer dans mes pensées, je me sentais observé. Comme si tous les regards des êtres n’étaient que posé que sur moi et moi seul. Fermant les yeux un peu plus longtemps qu’un simple clignement, je relevais par la suite mon regard bleu vers celui de Lexi. Elle me regardait. La collision entre nos regards fut automatiquement quelque chose d’intense. Est-ce qu’elle l’avait posé sur moi depuis longtemps ? Depuis le temps que je regarde cette proie sans vie, je ne me rendais compte de rien. Je les avais même oublié quelques secondes, pour tout avouer. Je laissais trainer mon imagination, mes envies et mes pensées fuser bien trop longtemps. Je perdais mon temps, si je devais voir les choses du bon côté. D’un petit raclement de gorge discret, j’entendais déjà le souffle d’inspiration qu’elle avait pris avant de sortir des paroles de son corps.

- « Nous ne tarderons pas à le savoir... Après tout, demain est notre avenir. »

Quand elle parlait, j’avais l’impression d’entendre une mélodie à la place des simples mots. Une voix douce et mélodieuse. Qui ne résisterait pas de tomber sous son charme. Vraiment. D’ailleurs je me demandais si d’autres loups, bien avant moi, n’avaient pas tenté de l’aborder. De la meute ou non, peu importe. Qu’il soit vagabond, même, cela m’importait peu. Il est vrai qu’avant je n’étais rien à ses yeux. Et elle n’était rien pour moi. Je devais l’avouer. Mais par un beau jour, le hasard a joué des tours et voilà ce que nous sommes devenus aujourd’hui. Je pouvais en sourire. Personnellement, quand je voyais mon propre reflet dans l’eau floue d’une rivière ou d’un lac, je voyais en moi un loup banal comme tous les autres. Un loup qui ne possédait rien de méchant. Il avait plus l’air d’un jeune ours qu’un canidé. De plus avec les quelques problèmes que j’ai, ça n’avait que fait empirer mes doutes. Qui, dans ce monde, aurait voulu d’un loup différent des autres. D’un loup timide et qui, malgré sa grande taille, avait presque la flamme d’un enfant qui brûlait en lui. Je n’ai aucunement passé mes années à courir à la recherche du bonheur. Le bonheur est venu à moi. Comme on m’a toujours dit, « il ne faut jamais se fatiguer pour ce genre de chose car ce sont ces choses qui viendront à toi ». Des paroles dont je ne m’en souvenais plus de l’identité de la personne qui les avait dites. Mais elle avait raison. Car aujourd’hui je suis heureux. Je suis quelqu’un d’heureux et comblé. Afin de lui répondre, je dégageais un léger sourire sur mes babines. Un sourire heureux. Content. Et j’étais tout à fait en accord avec ce qu’elle venait de dire. Je ne pouvais le nier. Lexi se mit alors à regarder Elwing. Comme à mon habitude, je suivais le trajet de son regard avant de le poser à nouveau sur elle. Sur sa plus grande amie. Cette fois-ci, elle avait décidé de se relever, s’essayant. Elle pouvait ainsi me voir de haut. Puis, une nouvelle fois, elle brisa le silence délicatement, comme elle le faisait toujours.

- « Elwing, tu fais partie de ma patrouille, non ? »

Quand ça reparlait à nouveau de la meute, je me taisais définitivement. J’occupais seulement le grade d’un simple Guerrier. Elles, elles avaient le grade de Garde. Ce sont des Gardiennes et, comme tout loup occupant ce poste, elles savent de quoi parler entre elles. De mon côté je continuais de les écouter. Je n’avais rien à rajouter. À dire. D’ailleurs, j’avançais à nouveau mon museau près de la viande fraîche avant d’en arracher un autre morceau. J’avais faim, certes, mais je ne voulais pas avoir l’air d’un gros affamé qui ne pense qu’à son ventre. Un peu de tenu et de respect. Mâchant à nouveau le morceau de viande, je prenais le temps d’y déguster. Pendant ce temps, Elwing lui répondit à nouveau de sa voix toute droite sortie d’une petite mélodie.

- « En théorie je ne devais pas, mais puisque tu en parles, pourquoi pas ! Cela fait tellement longtemps que nous n'en avons pas fait une ensemble, cela ne peut nous faire que du bien. »

Je mâchais. Je broyais. Puis j’avalais. C’était le rituel que je faisais systématiquement en les regardant discuter entre elles. Par la suite, j’avalais le morceau que je mastiquais depuis quelques minutes déjà. D’un coup de langue, je la passais ensuite sur mes babines afin d’enlever le liquide rouge qui s’était accroché à mes petits poils. Une fois ceci fait, je fis comme Lexi. Doucement, je me relevais avec un peu de difficulté car je sentais une très légère douleur au niveau des épaules, juste un peu au-dessus. Redressant mon buste, je finis par être complètement assit. Levant ma truffe vers les cieux, j’humais à mon tour l’air. L’air doux et encore frais. Par moment, de tout petit rayon se posaient sur mon visage, faisant ressortir la couleur de mes yeux. Je restais encore silencieux, me demandant certainement s’il était peut-être tant de m’en aller. Elles devaient certainement avoir du travail à faire pour la meute. Je ne voulais pas être un boulet pour elles.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [PV] NICE TO MEET YOU... OR NOT !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[PV] NICE TO MEET YOU... OR NOT !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nice to meet you again - Matthew&Zoella
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !
» Heeeeee, dude ! It's nice to meet ya again ! | Mercedes Ferrès.
» «Hello my name is... Nice to meet you.»
» Nice to meet y... Whait I'm not.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Prophétie :: → LES TERRITOIRES :: The Way of Light :: La prairie aux senteurs-
Sauter vers: