AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Balade en solitaire, ou pas...

Aller en bas 
AuteurMessage
Vulcain
Maître du Feu
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 24/09/2013

MessageSujet: Balade en solitaire, ou pas...   Ven 22 Nov - 13:47

Je sortais de ma tanière d'un air ronchon. J'avais passé une mauvaise nuit, le vent avait hurlé contre les paroi de ma grotte durant les longues heures qui avaient permis à la Lune de garder sa place dans le ciel. Je baillait à pleine gueule, j'étais pourtant resté la majorité du jour à l'abri des caprices de la Nature, mais rien n'y avait fait : je n'avais pas été capable de m'endormir ne serait-ce que l'espace d'un instant. J'observais le sol de mes orbes brûlantes, rien ne me faisait envie par une telle journée. Le ciel était gris, le soleil absent, le vent violent et glacé. Et toutes les créatures de la forêt s'étaient réfugiées dans leurs antres en attendant impatiemment les jours meilleurs. Mais mes enfants, vous n'êtes encore loin de connaître la pire période de l'année. Vous ne voyez aujourd'hui qu'une infime part de ce que vous allez subir durant les mois à venir. Faites vos réserves, toutes espèces confondues, parce que l'hiver sera rude. Je le sens. Proférant en mon sein ces funestes prophéties, je me mettais en marche un sourire aux babines. Une bonne petite balade ne me ferait pas de mal, et ma chaleur corporelle beaucoup plus élevée que la moyenne me protégeait du froid.

Lorsque mes pattes me portèrent sur les terres des vagabonds, je souriais à l'idée que de nombreux loups aussi solitaires que moi vivaient ici. Nombre d'entre eux étaient ici par choix, d'autres avaient été exclus de leurs meutes. Certains étaient en clan, les autres seuls comme de pauvres âmes en peine. Et je me prenais à penser que sans le moindre doute, une bonne partie des leurs étaient aussi égoïstes que moi et plus égocentriques que la plupart des membres des Blackness. Je souriais à l'évocation du soit disant Maître des Ténèbres. Saakis possédait une sorte d’ego sur-dimensionné qui le poussait à croire qu'il était craint de tous. Il pensait que la seule évocation de son nom faisait trembler les loups les plus braves et forçaient les plus jeunes à se tapir au fond d'un trou. Il paraissait même parfois aveugle à tout ce qui se passait réellement autour de lui. Des Cieux, j'avais pu observer son quotidien à loisirs, et je le trouvais bien moins que glorieux. Il semblait même, que le Grand Fils du Diable ait parfois été étreint par... De la pitié? Ou pire encore, de la bonté... Cet être sombre à l'esprit aussi noir que l'ébène, ne m'était pas moins misérable qu'un mulot. Depuis de nombreuses semaines, il n'avait fait aucune victime. Et même! J'avais découvert qu'il s'était éprit d'une vagabonde. Certes elle était féroce derrière ses airs fébriles, mais elle n'était ni une black ni un monstre particulièrement mauvais. Je ne voyais vraisemblablement pas ce que pouvait bien lui trouver le Grand Saakis... M'enfin, cela ne me regardait pas après tout. Et je n'étais pas descendu sur Terre pour m'occuper des amourettes d'un Alpha comme un autre.

Je frôlais le sol terreux de la forêt perdue lorsque les échos d'une nouvelle venue se portèrent à mes oreilles. Son pas léger me prévenait de l'arrivée d'une femelle, et l'hésitation dans sa démarche me poussait à croire que j'avais à faire à une louve seule. Qu'elle fasse partie d'une meute ou non, elle n'était pas accompagnée. Malgré cela je ne me sentais pas d'humeur à une petite balade en duo, et mon haleine dessina un nuage lorsque je soufflais ma désapprobation quand à cette rencontre. Je n'avais aucune envie de partager une journée aussi morne, et encore moins avec un loup qui n'était pas la seule soeur dont je me sentais proche. Je relevais la tête malgré tout et dressais les oreilles dans la direction de l'inconnue. J'écoutais son approche comme si notre rencontre était écrite depuis les Temps Anciens, et guettais sa tenue comme j'aurais détaillé une proie avant de l'abattre. Se montrerait-elle agressive? Apeurée? Soumise? Indifférente? Tant de possibilités s'offraient à elle, mais si peu déclencheraient une réaction de ma part... Après tout, elle n'était qu'une créature parmi des centaines de milliards d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwing
Gardienne
Gardienne
avatar

Féminin
Messages : 939
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 18

Encore plus ...
Autre personnage :
Devise: « Visez toujours la lune. Même si vous ratez, vous atterrirez parmi les étoiles. »
Victoires en combat RPG:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Balade en solitaire, ou pas...   Sam 30 Nov - 9:08


Nice to meet you !



Armed With Death by The Walking Dead Game on Grooveshark



L'hiver approche. Il approche vite, bien trop vite pour moi. J'ai toujours préféré l'été à l'hiver. Ou plutôt le printemps à l'hiver. En fait, j'aime toutes les saisons, sauf l'hiver. Froid, sans vie. Mort. L'hiver je suis de mauvaise humeur. Et avec ce qui s'est passé ces derniers jours, c'est encore pire. Mais je ne pouvais pas me résoudre à rester ici sans rien faire à me lamenter sur les prochains mois. Non, j'ai une bien meilleure idée. Je vais allez découvrir mon futur chez moi, mes futurs Terres. Celle des vagabonds. J'arrive difficilement à me lever à cause de mes membres engourdis, mais y arrive au bout d'un certain temps. À peine sortie, je reçois une bourrasque de vent en plein dans ma figure. Charmant. Vive l'hiver. Mais je ne me laisse pas démonter pour autant. Bravant le froid, j'arrive à sortir du camp et à me réfugier dans la forêt. Les arbres atténuent le vent, c'est bien mieux comme ça. C'est bien plus agréable. Mais tout n'est pas si rose. En effet, je ne connais pas cet endroit. Ces arbres, ces odeurs, elle me sont totalement étrangères. Et pour cause, je ne perçois aucune odeur de loup ni même de gibier. Suis-je en plein rêve ? J'en doute, la température est toujours aussi basse malgré le fait qu'il n'y ai plus du vent (bizarre d'ailleurs), et tout le monde sait que dans les rêves, nous contrôlons plus ou moins tout. Même la température. Ceci est donc réel. Si je meurs maintenant, je ne me réveillerais pas en sursaut dans la tanière des guerriers. Dommage car je sens que cette journée ne sera pas "normale". Toute façon, aucune de mes journées sur ces terres sont normales, alors ça sert à rien de dire ça. Rising Sun m'aurait été d'une grande aide ici ! Elle qui est vagabonde depuis si longtemps ! Un jour, si je la revois, je lui demanderais ce qu'est cet endroit. Elle doit sûrement savoir. Un jour, pas aujourd'hui. Aujourd'hui je vais explorer ce nouvel endroit, totalement inconnu pour mes pattes.

L'herbe y est molle et douce, les arbres y sont grand et majestueux, même s'il leur manque des feuilles. Et, à bien chercher, cet endroit est tout à fait normal. Alors comment cela se fait-il que je ne le connaisse pas ? J'étais pourtant sûr d'avoir arpenté le moindre centimètre carré de ces Terres ! Je me suis donc trompé. C'est donc contente que je me mis à trottiner dans cette forêt inconnue. Contente, jusqu'à sentir un autre loup. Il sentait comme Pandore, cette odeur si ... bizarre. L'odeur qui nous apprend que le loup ne vient pas d'ici. Et pas d'autres terres. Il vient des Puissants, comme la maîtresse de la Terre me l'a si bien rabâché. C'est pas possible. Après la prétenchieuse, c'est quoi qui m'attend ? Le prétenchieur ? J'espère pas. J'avance encore de quelques pas, curieuse de savoir à qui j'ai à faire. Le loup est plus grand que moi, comme tous les autres. Mais il paraît plus grand que la moyenne. Son pelage est noir et .. orange. Ça y est, j'ai trouvé la devinette. C'est le maître du feu. Pandore avait les yeux verts, comme la nature, alors lui a des reflets orange, comme le feu. Donc, si on est logique ... Y'en a encore deux autres qui traînent, eau et air. Me reste plus qu'a les trouver et j'aurais fait la famille des maîtres des éléments !



    « Laisse moi deviner ... Ta soeur c'est Pandore et t'es le maître du Feu ? »


© Halloween sur Never-Utopia


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Présentation ~ Fiche de personnage ~ Demande liens & RP



Absente jusqu'au 4 Mai.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vulcain
Maître du Feu
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 24/09/2013

MessageSujet: Re: Balade en solitaire, ou pas...   Mer 15 Jan - 14:11

HRP:
 

Je grondais d’indignation. Cette petite était des plus insolentes et après m’avoir vu, elle se permettait de parler comme elle aurait parlé à un proche qu’elle n’apprécierait pas. Déjà, elle perdait des points, et ajoutait à la mélancolie qui me frappait par une telle journée. Je la toisais longtemps, prenant plaisir à mettre sa patience à rude épreuve. C’était tout à fait moi, pousser mes adversaires jusqu’à leurs retranchements pour partir sans même leur avoir porté un coup physique. La douleur mentale est bien plus importante, et ses cicatrices bien plus profondes. Me redressant de toute ma hauteur, plus fier que n’importe quel loup de ses terres, je dardais sur elle un regard impénétrable. Pourtant, même si je le cachais bien, elle avait attisé ma curiosité en citant ma sœur. Visiblement, toutes deux s’étaient rencontrées et le moment qu’elles avaient passé ensemble ne lui avait pas laissé que de bons souvenirs. Je souriais à la pensée de ma sœur s’amusant à torturer une âme innocente et mortelle. Puis, je toisais la jeune femelle, toute petite et toute menue, avant de lui lancer un regard impénétrable.

- Au moins, tes yeux ne te font pas défaut. A défaut d’être minuscule, tu vois clair.

Pas que je m’intéressais à sa vie, mais cette petite femelle semblait en avoir vues de dures, dans sa courte existence. Je voyais bien qu’il n’était pas dans sa nature d’être si amère et sûre d’elle. Je sentais une pointe d’hésitation, bien cachée par une assurance et un ton acerbe. J’ignorais encore d’où cette inconnue venait, mais je comprenais déjà qu’elle avait eu une vie difficile, et j’imaginais qu’elle avait dû souffrir à maintes reprises pour avoir ressenti à un quelconque moment, le besoin de se comporter ainsi.

- Tu devrais faire attention à qui tu t’adresses, beaucoup de monde ici-bas, aime prendre des vies pour bien peu de raisons.

Et je disais vrai. Si les existences de tous ces loups et autres créatures ne me paraissaient pas plus importantes que celles des fourmis, j’avais eu tout le loisir d’observer leurs façons de vivre et malgré leur sang et leur origine totalement identiques, j’avais remarqué qu’ils se haïssaient tous pour différentes raisons, parfois tellement stupides que j’avais été incapable de m’en souvenir la seconde d’après.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwing
Gardienne
Gardienne
avatar

Féminin
Messages : 939
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 18

Encore plus ...
Autre personnage :
Devise: « Visez toujours la lune. Même si vous ratez, vous atterrirez parmi les étoiles. »
Victoires en combat RPG:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Balade en solitaire, ou pas...   Mer 15 Jan - 18:33


HRPG:
 

Elwing & Vulcain
Balade en solitaire, ou pas...

Il n'y a aucun doute possible, c'est bien le frère de sa sœur. C'est presque son portrait craché, à une ou deux choses prés. Notamment le fait que Pandore penche plus vers la "lumière", avec son grand ami Naaman, et lui, ver les "ténèbres", à mon humble avis. En tout cas une chose est sûre, c'est que Vulcain ne suivra jamais la lumière. Trop arrogant, trop fier, trop sadique. Bien trop "sombre" pour ça. En tout cas, cette lumière ne lui ressemblerait pas. A moins d'avoir un plan bien travaillé pour emmerder le monde entier, il, je pense, préférait mourir plutôt que de rejoindre Naaman. Il ne rejoindra sûrement jamais la meute de Saakis un jour non plus. Il tient trop à sa liberté, et surtout il ne va pas supporter d'avoir un supérieur, quelqu'un à qui obéir. Et puis c'est pas grave, que Vulcain rejoigne Saakis ou Pandore Naaman, ce n'est pas mon problème. Du moins cela ne le sera bientôt plus, puisque je vais rejoindre les vagabonds et ne plus avoir de clans à défendre. Clans qui n'ont aucun intérêt dans une guerre qui n'en a guère plus. A quoi bon se battre de toute façon. La meute de Saakis vaincra car il n'aura aucun problème à tuer son jumeau, quant à Naaman il aura toujours des remords des hésitations gnagna. Il n'a qu'a faire comme moi pour Nakaï bon sang ! Ce n'était pas dure et je me sentais si légère après !

    « Au moins, tes yeux ne te font pas défaut. A défaut d’être minuscule, tu vois clair. »


Le frère à sa sœur tout craché. Pandore m'avait fait le même coup, mais cette fois je n'allais pas marcher. Je n'allais pas rentrer dans son jeu. Oui, je suis petite, et alors ? Je vis très bien comme ça. Ma petite taille est d'ailleurs un atout, il faut juste savoir s'en servir. Et je m'en sers, alors je ne vois pas vraiment sa première phrase comme une provocation, ainsi je ne vais rien lui répondre. Je suis certaine qu'il va continuer son petit jeu de tourmenteur, je n'ai donc aucun soucis à me faire pour un probable blanc entre nous deux. C'est encore un truc en commun avec Pandore. Bavard.

    « Tu devrais faire attention à qui tu t’adresses, beaucoup de monde ici-bas, aime prendre des vies pour bien peu de raisons. »


Après tu fais ce que tu veux mon coco, mais si tu me tues tu auras à faire à ta chère sœur. Mai si tu cherches tant à me tuer, ô moi petite Light sans défense, c'est toi qui voit. Je n'ai rien à perdre dans cette histoire. Alors vas-y, tue moi. Essaye au moins.

    « Peut-être beaucoup aimeraient me tuer sans raison, mais apparemment ta sœur, Pandore, ne serait pas vraiment d'accord avec eux. »


Comprendra qui pourra.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Présentation ~ Fiche de personnage ~ Demande liens & RP



Absente jusqu'au 4 Mai.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vulcain
Maître du Feu
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 24/09/2013

MessageSujet: Re: Balade en solitaire, ou pas...   Mer 19 Fév - 11:21

Je humais l’air, il sentait la pluie. C’était là une bien mauvaise nouvelle pour moi qui ne supportais pas l’eau. Un coup à tomber malade et sévèrement. Il me faudrait bientôt rentrer chez moi, déjà, alors que je venais tout juste de sortir de ma tanière. Je détestais l’hiver. Cette saison était froide et presque douloureuse pour moi, surtout lorsqu’il se mettait à pleuvoir ou à neiger. Je ne pouvais rien contre les caprices du temps, mais mes frère et sœurs au moins, pouvais supporter les quatre saisons. Moi j’étais obligé depuis toujours, de me terrer au fond d’un trou jusqu’aux beaux jours. Bien sûr, j’avais appris à contrôler mes capacités, j’étais capable de me chauffer suffisamment pour ne pas craindre le froid ou les pluies fines, mais dès que le temps se dégradait quelque peu, je me voyais dans l’obligation de me planquer comme une vulgaire souris, au fin fond d’un trou terreux. Je soupirais à l’idée d’une nouvelle hibernation forcée, alors que mon espèce n’était pas censée vivre comme les ours.

- Peut-être beaucoup aimeraient me tuer sans raison, mais apparemment ta sœur, Pandore, ne serait pas d’accord avec eux.

De nouveau, elle citait ma sœur, comme si cette dernière aurait une chance de la protéger dans l’hypothèse où j’aurais envie de mettre fin aux jours d’une misérable créature blanche. Si Pandore l’appréciait, cette petite devait bien avoir une quelconque chose intéressante. Nous les immortels, ne nous intéressions pas aux vies inférieures. C’était mon cas. Je ne trouvais rien d’intéressant à observer ces bêtes devenues sauvages, sans le moindre état d’âme pour certain, avec beaucoup trop de pitié pour d’autres. J’étais le genre à ignorer ces animaux, à les regarder de loin sans vraiment avoir conscience de leur existence. Ils ne représentaient rien pour moi, et leur vie était si insignifiante pour moi que j’aurais pu souffleur sur eux comme sur une poussière indésirable.

- Penses-tu réellement qu’un quelconque lien avec ma sœur te protégerait de mes crocs, si je ressentais l’envie de t’abattre ?

Je me plaisais à contredire et à rabaisser ces pauvres loups qui ne comprenaient souvent que trop tard, qu’en réalité ils n’avaient été qu’un simple passe-temps dans mon infinissable existence inaltérable. Pourtant cette petite louve-ci, semblait avoir quelque chose que les autres loups ne possédaient pas, et ce simple mystère attisait ma curiosité pourtant rarement atteignable d’habitude. Ce qui m’intriguait le plus, probablement, était le fait que ma sœur lui ait trouvé un quelconque intérêt alors qu’elle avait des frères et sœur tel que Naïade, Eöle et moi. Enfin… J’aurais bien tout le temps d’apprendre à découvrir ce que cachais cette petite bestiole blanche.

Cessant de parler pour ne rien dire comme nous le faisions si bien depuis son arrivée, je me mettais à marcher autour d’elle pour examiner un peu la curiosité sous tous ses angles. A priori, elle n’avait physiquement rien de remarquable. Un corps trapu, de petites pattes fines et frêles, des muscles à peine suffisant pour le combat, un poil blanc et soyeux, comme s’il s’était agi d’une louvarde d’à peine un an ou deux. Lorsque je remontais le long de son encolure, je prenais le temps de détailler son visage. Elle avait de petits yeux bruns, en amende, fixés au sommet d’un long museau juste efféminé. Probablement était-elle ce que les loups ici-bas qualifiaient généralement de « belle ». De mon point de vue elle n’avait vraiment rien de plus intéressant qu’un autre loup de ce monde, mais je me plaisais à attendre d’être surpris par la réalité. Parce que je ne pouvais me résoudre à croire que Pandore s’était attaché à elle d’une quelconque manière, juste pour ses jolis yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwing
Gardienne
Gardienne
avatar

Féminin
Messages : 939
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 18

Encore plus ...
Autre personnage :
Devise: « Visez toujours la lune. Même si vous ratez, vous atterrirez parmi les étoiles. »
Victoires en combat RPG:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Balade en solitaire, ou pas...   Dim 6 Avr - 17:49


Nous restions plantés là, se lançant des pics ci et là. Ce spectacle serait bien ennuyant pour n'importe quel spectateur, mais moi ça me plaisait, je faisais enfin la connaissance d'un des deux frères de Pandore. Beaucoup s'en moqueraient royalement, mais là non plus, je ne m'en moque pas. J'ai même tendance à accorder de l'importance à des choses qui n'en n'ont aucune. Mais c'est tant pis pour moi, et ce n'est pas leurs affaires. Je ne suis pas né comme ça, je le suis devenue, mais il n'y a pas tant de différence que ça, car après tout, c'est ce que je suis en ce moment même. Bien sûr, cela peut évoluer, et ça évoluera ! Mais personne ne sait quand ni comment. Peut-être maintenant, ou dans plusieurs années. On verra bien. Je ne vais pas m'arrêter de vivre pour des broutilles comme celles-ci ! J'ai déjà des projets, beaucoup de projets, et je ne les repousserai pour rien au monde. Rien du tout. Je vais devenir une vagabonde, sous la tutelle de mon amie Rising Sun et je vais tuer.
En attendant, je voyais bien que j'agaçais, ou au moins intriguait, le loup en parlant ainsi de sa soeur. Ou tout du moins, en la citant sans arrêt. Il devait sans aucun doute se demander pourquoi je parlais d'elle comme ma "protectrice", et, dans tous les cas comment je la connaissais. Car si ce loup a une aussi haute estime de lui-même que Pandore, il doit sûrement se demander pourquoi la grande et immortelle maîtresse des plantes s'intéresse à une misérable créature blanche comme moi. Bien que, je l'avoue, j'ai un peu fouillé dans son esprit pour être sûr de ça. Mais c'était juste pour m'en assurer ! Mais ce n'est pas grave, ce que je fais dans sa tête, le grand méchant Vulcain n'en a strictement aucune idée. C'est une des qualités de mon pouvoir, et il en a encore bien d'autres !
Après un long moment de silence, Vulcain me répondit enfin presque sur le ton de la provocation, même si cela n'en était pas. En tout cas je ne l'ai pas senti comme ça. Et si ça c'est vraiment de la provocation, pour un grand méchant comme Vulcain, cela fait pitié à voir. Mais bon.

    « Penses-tu réellement qu’un quelconque lien avec ma sœur te protégerait de mes crocs, si je ressentais l’envie de t’abattre ? »


Ouuh, j'ai peur ! Mais après avoir longuement côtoyé Pandore, je commence à cerner sa famille. Ils parlent, ils parlent, ils font leurs méchants, mais au fond ils ne ferraient pas de mal à une mouche. Je ne faiblis pas face à Vulcain, et me montre encore plus digne que jamais. Mais ses paroles ne sont pas cohérentes, dans mes premiers mots envers lui je l'ai cherché, il aurait pue me tuer pour moins que ça, mais ne l'a pas fait. Tout simplement parce que j'ai énoncé le mot Pandore dans ma phrase. Il en aurait été de même pour les mots "Eole" et "Naïade", mais à ce que j'ai pue voir dans sa tête, il les apprécie moins, ils ont moins de points en commun. Mais par contre avec Pandore, sa soeur chérie, ils s'entendent comme cul et chemise !

    « Allez Vuvu ! Ce petit manège ne marche pas avec moi. Si tu voulais vraiment me tuer, tu l'aurais déjà fait. Mais je suis toujours en vie, non ? »


Le surnommer "vuvu" était risqué, mais j'aime le risque.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Présentation ~ Fiche de personnage ~ Demande liens & RP



Absente jusqu'au 4 Mai.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vulcain
Maître du Feu
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 24/09/2013

MessageSujet: Re: Balade en solitaire, ou pas...   Jeu 8 Mai - 14:30

HRP:
 

Pandore est belle. Pandore est grande. Pandore est forte. Alors pourquoi s'être intéressée à une créature si... Banale? Elle n'a vraiment rien d'enviable. D'un blanc standart, d'une taille en dessous de la moyenne, d'une voix fragile, d'une mentalité trop jeune. J'ai beau chercher, je ne parviens pas à trouver une seule moindre qualité qui aurait pu pousser Pandore à se montrer ne serait-ce que curieuse de ce que représente cette frêle créature. Je continue de lui tourner autour, cherchant encore quelque chose qui aurait échappé à mon oeil avisé. J'ai beau avoir l'exprience de l'âge, je ne suis pas en mesure de répondre à un simple question : Pourquoi elle?

Allez Vuvu ! Ce petit manège ne marche pas avec moi. Si tu voulais vraiment me tuer, tu l'aurais déjà fait. Mais je suis toujours en vie, non ?

Sans demander mon reste, je fonds sur elle. J'enserre sa petite tête entre mes dents et je serre suffisamment fort pour sentir son crâne plier douloureusement sous la force de mes mâchoires. J'attends ses pitoyables gémissements de souffrance, puis je balance son corps à plusieurs mètres de distance et je la regarde, les sourcils froncés, s'étaler de tout son long dans l'humus humide de la forêt. Je la rejoinds ensuite, d'un pas mesuré et volontairement lent, puis je m'arrête à quelques centimètres d'elle et je la toise.

- Aie-je dis à un instant ou à un autre, que j'avais l'intention de t'abattre? Ta vie n'est pas suffisamment intéressante pour que j'éprouve le besoin de la prendre.

J'approche ensuite mon visage du sien qui semble enfin avoir l'intelligence de me craindre, et je tire une grimace se voulant ressembler à un sourire. Je comprends.

- Je comprends enfin pourquoi ma soeur t'apprécie. J'aime aussi les grandes gueules. Tu me plais, petite.

Et j’ébouriffe sa tignasse de ma patte avant gauche comme pour la narguer affectueusement. Oui, elle me plait bien. Mais elle a encore beaucoup de choses à apprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwing
Gardienne
Gardienne
avatar

Féminin
Messages : 939
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 18

Encore plus ...
Autre personnage :
Devise: « Visez toujours la lune. Même si vous ratez, vous atterrirez parmi les étoiles. »
Victoires en combat RPG:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Balade en solitaire, ou pas...   Sam 10 Mai - 1:44


Il ne comprenait pas, toujours pas. Il n'avait pas compris pourquoi sa soeur s'intéressait à moi. Je suis certaine que même s'il savait pour mon don, cela ne suffirait pas à la convaincre, et il aurait eu raison. Ce n'est pas mon don qui a convaincu Pandore, mais moi, ma personnalité, mes actes. Enfin, c'est ce que j'en ai déduit. De toutes façon je ne vois rien d'autre. Si elle voulait se servir de moi pour acquérir quoi que ce soit, ou contrôler qui que ce soit, elle aurait plus à perde que moi. Elle m'a donné sa protection, elle n'aurait pas pris cette peine si elle voulait seulement se servir de moi, non. Elle veut que je reste en vie. Elle va en avoir du boulot, car je ne suis pas du genre à avoir ma langue dans ma poche ... Mais ça elle le sait déjà !
Vulcain bondis tout à coup sur moi, sans aucun raison. À moins que ce soit pour le "Vuvu" ? Il n'aime pas ce surnom ? Je l'aime bien moi. C'est mignon Vuvu. Il prend ma tête dans sa gueule et commence à serrer, assez pour me faire mal sans me briser aucun os. Ce n'est pas le loup du feu, du mal et des enfers pour rien. Je ne l'ai jamais sous estimé, je sais très bien de quoi il est capable et je n'en ai jamais douté. Vulcain est craint pour être le plus méchant, féroce, violent, et encore bien d'autres adjectifs pas très jolis jolis. Mais je sais que quand on sait toucher les points sensibles, ça change tout. Mais tous les points sensibles ont des fins, il a trouvé pourquoi Pandore me protégeait. Une lueur s'est animée dans ses yeux. Il a enfin compris. Il m'envoie enfin valser contre un arbre, je sens mon dos heurter violemment l'arbre. Cela fait un mal de chien mais je ne me plains pas. Je ne veux pas paraître faible. Je ne suis pas faible. Il reviens vers moi, d'un pas lent mais déterminé, puis s'arrête à quelques centimètres.

    « Aie-je dis à un instant ou à un autre, que j'avais l'intention de t'abattre ? Ta vie n'est pas suffisamment intéressante pour que j'éprouve le besoin de la prendre. »


C'est pourtant ce que tu m'as dit avant, je cite "Penses-tu réellement qu’un quelconque lien avec ma sœur te protégerait de mes crocs, si je ressentais l’envie de t’abattre ?". M'enfin, si je suis venue voir Vulcain, ce n'est pas pour son intelligence. D'ailleurs je ne suis pas venue le voir en fait. Il sourit.

    « Je comprends enfin pourquoi ma soeur t'apprécie. J'aime aussi les grandes gueules. Tu me plais, petite. »


Il m'ébouriffe gentillement avec sa patte. Et dire qu'il n'y a encore quelques secondes il me balançait de plein gré sur un arbre ... Il est bien gentil, mais il vient de jeter un blanc sur notre conversation. Qu'est ce que je pourrai bien lui dire ? Mais. C'est là où mon don est d'une incroyable utilité. Je me relève avec un peu de mal, fixe Vulcain des yeux et lie ses dernières pensées. Oui, elle me plait bien. Mais elle a encore beaucoup de choses à apprendre. Des choses à apprendre ? Quelles choses ? Quel style de choses est ce que je dois encore apprendre ? Eh bien, on va bien le voir. Je vais lui poser la question, tout simplement.

    « Pourquoi dois-je encore apprendre beaucoup de choses, Vulcain ? »


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Présentation ~ Fiche de personnage ~ Demande liens & RP



Absente jusqu'au 4 Mai.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rising Sun
Vagabonde
Vagabonde
avatar

Féminin
Messages : 685
Date d'inscription : 30/06/2012
Age : 24

Encore plus ...
Autre personnage : Steely Gaze
Devise:
Victoires en combat RPG:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Balade en solitaire, ou pas...   Mar 3 Juin - 22:41

Bon...
Je suis navrée ma petite Elwing, mais je vais probablement abandonner ce RP. J'ai beau essayer, je ne parviens pas à jouer Vulcain comme je le voudrais. En plus de ça le temps me manque en ce moment, donc je pense que je vais faire une sérieuse pause...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Balade en solitaire, ou pas...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Balade en solitaire, ou pas...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pensée solitaire sur le toit... [Libre]
» Rêverie solitaire
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]
» Balade en amoureux (pv Charlotte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Prophétie :: → LES TERRITOIRES :: Terres des Vagabonds :: La forêt perdue-
Sauter vers: