AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans les Crocs de l'Ennemi

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Dans les Crocs de l'Ennemi    Mar 14 Jan - 20:28



Dans les Crocs de l'Ennemi.

                                                    |PV Kaala






L'hiver. Lui et son froid glacial, intense, frigorifiant. Plus il s'intensifiait, et plus Ruël avait envie de se terrer dans sa tanière. Désormais, ses parties de chasses ne lui procuraient plus aucun plaisir. Juste de l'ennui, du froid, et de la routine.
Ruël l'avouait volontiers, rien ne le retenait à cette voie. Enfin, si. Sa mère et l'espoir. Et sa foi en les étoiles. Les astres avaient toujours raison.
Il releva la tête, levant ses étranges yeux vers ces petits points blancs qui parsemaient le ciel. Elles déclinaient peu à peu, le jour les effaçant comme...comme si elles n'étaient rien.
Le camp était désert. Vide, abandonné presque. Mais cela convenait à Ruël. La solitude ne lui faisait pas peur.
Soupir. Ne cassons rien à la monotonie de la chose. Allons chasser.
Ses pattes, bien que glacées, répondirent avec plaisir à son ordre silencieux. Le loup se glissa hors du camp, le plus discrètement possible. Pas qu'il n'ait pas envie de voir du monde, non. Disons que les questions, ce n'est pas son truc.
Heureusement pour son bien, et celui des autres, personne ne l'interpella, ne lui demanda quoi que ce soit. Ce fut donc de bonne humeur que Ruël quitta le camp pour se diriger...Où allait-il donc ainsi ? Il ne devait pas s'éloigner du territoire de lumière. Surtout pas. Il passa les plaines, lieu où regorgent les proies.
Déjà, il sentait le délicat fumet du lapin, du daim, du faisan et de l'écureuil. Tant d'effluves lui embrouillaient le cerveau. Il fallait se concentrer sur une seule odeur. Un lapin, ça serait bien non ?
Il ne tarda pas à repérer ses traces fraîches dans la poudreuse qui était tombée pendant la nuit. Cinq centimètres de neige. Ruël commença à suivre la piste, le nez au as du sol, attrapant toutes les odeurs possibles.
Il s'arrêta net, cessa de respirer.
Une odeur avait frappé son esprit. Celui d'un autre loup. Un Black, à en voir par cette horrible odeur nauséabonde qui lui donnait envie de vomir. La frontière était proche, à quelques pas d'ici.
L'animal eut tout de suite envie de fuir. Courir rejoindre le camp, tant pis pour le lapin et l'ennemi. Mais non. Ça ne se faisait pas, il devait voir ce qui se tramait. Pour sa meute, pour sa mère, pour lui. Allez, courage.
Il posa doucement sa patte sur le territoire Noir. Il tressaillît en sentant le froid la pénétrer, et encore plus quand le vent lui apporta plein de nouvelles effluves. L'herbe rase de la prairie avait été remplacée par une herbe haute et dense.
Ruël ne pouvait voir le bout de ses pattes, et bien qu'il soit grand, il peinait à dominer l'épaisse barrière végétale.
Le loup était tout près.
Instinctivement, il se baissa sans un bruit et rampa vers l'adversaire. Une femelle. Entre deux herbes, il la voyait. L'avait-elle repéré ? Non, sans doute non. Il s'avança encore un peu, mettant en péril sa discrétion...
Et il sortit de sa cachette, se dressa devant la louve.
Qu'est-ce qui lui avait pris, au nom des étoiles ? Un instant de curiosité...Ou de courage ?
Il se rabaissa à terre, priant pour qu'elle ne l'ait pas vu.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dans les Crocs de l'Ennemi    Jeu 16 Jan - 21:25

Kaala se promenait sur son territoire, celui des Blackness, son territoire ?
Elle osait l’appeler ainsi alors qu’elle était venue dans cette meute non par choix mais par nécessité !
Elle le savait, elle le savait pourtant, qu’elle ne devait pas s’attacher à eux, pourtant ces derniers temps, je m’étais attachée à trop de loups à mon gout, Zayan, Damon, Moro et j’en passe, étonnement, que des mâles, concernant ma vie, je me posais de plus en plus de question, qui suis-je ?

« Et qui a tué mes parents ? »
« Qui… »


Cette question me hante, elle m’a toujours hanté, et elle me hantera surement encore longtemps, tant que je ne me rappellerais pas exactement ce qu’il s’est passé ce jour là.


------------------------------------------------------------------------------------------------


Ce jour-ci, je me baladais donc, toujours plongée dans mes pensées, me faisant force pour me reconcentrer sur ce qui m’amenait en cet endroit, je devais me rappeler, c’était important…
Ah oui, la chasse, c’était ma tâche au sein de cette meute, et je ne m’en sortais pas trop mal pour un début, les alphas étaient assez content de moi, même si ceux-ci  me reprochent parfois de ne pas être concentrée ou assez sadique à leur gout, je n’avais pas la même vision qu’eux des choses de la vie, moi, tout ce qui m’importait, c’était de retrouver ma mémoire pour enfin faire justice en ce monde et venger ma famille, assassinée quelques années plus tôt.
Quand je me suis penchée et ai enfin senti un animal, vraisemblablement un mulot, animal courant dans les hautes herbes, je me figeais cependant…
Un bruit avait éveillé mes soupçons, un frémissement d’herbe, un moment d’inattention de ma part et je ne l’aurais pas remarqué, un autre animal, plus gros qu’un mulot n’était pas loin, contre le vent, je n’avais pas pu sentir son odeur plus tôt, heureusement pour lui.
Une seconde plus tard, je le vis dépasser des hautes herbes, une seconde suffit et je me jetais sur lui en lui saisissant par le cou, sans cependant lui faire mal, mais je ne lâchais pas, je ne voulais pas lâcher.

« Qui, es(ch)-(ch)tu ? »

La question sortit de ma bouche, avec un léger grognement accompagné d’un problème pour articuler.
J’attendais la réponse sans pour autant lâcher, le moindre geste de travers, et s’en était fini pour lui.


Dernière édition par Kaala le Ven 17 Jan - 19:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dans les Crocs de l'Ennemi    Ven 17 Jan - 5:51

Petite parenthèse:
 



Dans les Crocs de l'Ennemi.

                                                    |PV Kaala






La louve l'avait vu, Ruël en était désormais certain. Elle releva la tête, et sans perdre une seule petite seconde, ce qui aurait permis au loup de s'enfuir, elle le cloua au sol.
Dynamique et réactive, cette louve. Ruël cracha. Il s'était fait avoir comme un louveteau. Maintenant, comment allait-il se sortir de là ? Hein ! Il n'avait pas d'anges gardiens pour le sauver, et y au contraire de certains loups, il ne savait pas maîtriser les éléments ou lire dans les pensées.
Désormais, il ne fallait plus qu'il bouge d'un pouce, ou c'était fini de lui.
Les crocs de l'ennemi s'étaient à peine enfoncés dans sa jugulaire, et un geste suffirait a le tuer. A se tuer soi-même.
Il ne bougea donc pas, et plaqua ses oreilles contre lui.
L'adversaire grogna de mécontentement, et pendant cet instant, Ruël craignit le pire.

« Qui, es(ch)-(ch)tu ? »

Ouf. Cette louve était moins enfoncée dans la Voie Sombre qu'il ne le pensait. Il allait peut être pouvoir s'en tirer sans dommage. Il peut une large goulée d'air, ce qui lui valut un gémissement, puis s'expliqua. Croisons les griffes pour qu'elle comprenne.

- Je suis Ruël. Je ne cherche pas de noises, alors je t'en prie, évitons la bagarre. Sache juste que j'ai flairé quelque chose d'anormal...Et c'était toi. Ne le prends pas mal, mais je sens ton odeur de...de charogne à des milles d'ici.

Il avait fait fort. Lui dire qu'il n'appréciait pas son odeur ! Là, c'était sûr, elle allait lui trancher la gorge direct, sans même un seul malheureux regret. Il avait fait une gaffe, qui pourrait lui ôter la vie...  Et zut.
Mais les paroles, bien qu'elles s'envolent, restent dans les mémoires et il lui était impossible de les effacer... Il n'avait pas de super-pouvoir à la noix.
L'inconnue allait prendre une décision : mettre fin à sa vie, le laisser partir, ou engager un combat dont il était quasiment sûr de ressortir perdant.

Allez, je prie le bon dieu des loups.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dans les Crocs de l'Ennemi    Ven 17 Jan - 19:40

Kaala avait attendu et desserré quelque peu son étreinte au moment où il avait voulut respirer un coup l’air, puis avait resserré sa prise comme un peu plus tôt.
Quand il répondit, sa réponse lui fit l’effet d’une pluie froide qui vous tombe dessus sans crier gare, elle se figea un instant et serra un peu la mâchoire, au point qu’elle sentit quelques gouttes de sangs lui mouiller les canines, dans le même mouvement elle avait aplatit la patte sur son dos pour l’obliger à s’aplatir sur le sol encore un peu plus.
Elle réussit à articuler quelques mots à son intention, mais sa voix était blanche, aussi blanche que son pelage mais plus froide que la neige d’hiver :

« Qu’as-tu osé dire sur moi, sur mon odeur ? Alors comme ça, je sens la charogne ? »

Elle donna un coup de dent qui du lui faire mal, mais ne le tuerait pas.
La louve enchaîna :

« Tu es sur MON territoire et tu oses m’insulter ? Pour qui me prends-tu ? Tu dois être un Light pour être aussi inconscient, je vous reconnais bien là. »

La louve retira sa patte et relâcha légèrement son emprise sur lui au niveau du cou.

« Je te relâche, mais à une condition, tu restes où tu es, compris ? Sinon je me ferai un plaisir de te rattraper et de t’achever moi-même. »

J’attendis un moment qu’il réponde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dans les Crocs de l'Ennemi    Sam 18 Jan - 10:29



Dans les Crocs de l'Ennemi.

                                                    |PV Kaala






Quand Ruël sentit les mâchoires puissantes de l'ennemi se resserrer sur son cou fin et long, il crut tout d'abord qu'il allait mourir. Elle n'avait qu'à serrer un peu plus ses mâchoires. D'une patte, elle l'aplatit un peu plus contre le sol. Il poussa un maigre gémissement de douleur, juste au cas-où.
Allez, qu'attends-tu ? Achève-moi !
Oui, le loup blanc avait bel et bien fait une erreur en l'insultant. Quoi que c'était la pure vérité. Si on ne peut plus dire la vérité aussi...

« Qu’as-tu osé dire sur moi, sur mon odeur ? Alors comme ça, je sens la charogne ? »

Exact. Comme tous les membres de ton cher clan en fait.
Un coup de dent le coupa net, et il fit une grimace de douleur. Elle n'y allait pas de main morte, cette louve.

« Tu es sur MON territoire et tu oses m’insulter ? Pour qui me prends-tu ? Tu dois être un Light pour être aussi inconscient, je vous reconnais bien là. »

Non, je dis juste la pure vérité, eut soudainement envie de lui répliquer Ruël. Sauf que d'un, il ne pouvait pas parler, les crocs de l'ennemi s'enfonçant dans sa gorge. De deux, il n'était pas en position de dominant, alors valait mieux se taire.
C'était vexant de se faire insulter par une femelle. Très, même. Il se contenta de froncer les sourcils, témoignant de sa mauvaise volonté.
Mais, miracle, la louve enleva avec prudence sa patte et relâcha son emprise sur son malheureux cou qui avait tant souffert de cette rencontre.

« Je te relâche, mais à une condition, tu restes où tu es, compris ? Sinon je me ferai un plaisir de te rattraper et de t’achever moi-même. »

Oui, chef. Nan, je plaisante.
Le loup se releva avec peine et s'épousseta un peu, redonnant une teinte blanchâtre à son pelage sale.
Ceci fait, Ruël baissa une de ses deux oreilles, prenant un air songeur. Il avait envie...De s'amuser, tiens. Cette Black semblait s'énerver très vite, et la titiller le tentait tellement...
Il hocha toutefois positivement la tête et fit rapidement demi-tour. Il riait dans sa barbe. Son caractère de farceur allait bientôt prendre le dessus.

-Au fait, ma mignonne, je t'aime.

Hu hu. Ruël attendit avec impatience sa réaction. Il eut bien du mal à camoufler son rire, et se mordit si fort les babines qu'une goutte de sang roula à terre.
Tant pis si elle le tuait pour de bon cette-fois.



Petite Parenthèse:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dans les Crocs de l'Ennemi    Dim 19 Jan - 21:00

Kaala le regardait, elle n’allait pas se laisser avoir par un petit loup tout frêle comme lui, mais pourquoi ne pas entrer dans son jeu moi aussi, cela pourrait être drôle…
J’en ris d’avance, il ne sait pas à quoi il a à faire, il ne le saura qu’une fois en train d’agoniser entre mes crocs.

« Ah oui, tu m’en diras tant, mon beau. »

Je ris sous cape, cela faisait longtemps que je n’avais pas été si psychotique, je pensais surement que cela ne me ferai que du mal.
Au final, cela ne m’amusait pas tellement, ni ne me procurait aucun sentiment, je n’aime rien, je n’aimerai rien, ni personne.
Je ne savais plus quoi faire, ce loup m’ennuyait, tout m’ennuyait en ce moment.
Plus rien n’avait d’importance, tout comme ma vie, vivre ne sert à rien quand nous ne savons pas pourquoi nous la vivons.

« Tu m’excuseras, mais je ne te crois pas, les sentiments me sont interdits, tant que je me souviendrais pas de tout. Ne joue pas avec moi… »

Je le regardais, oubliant presque que j’étais une Black et lui un Light.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dans les Crocs de l'Ennemi    Lun 20 Jan - 5:47



Dans les Crocs de l'Ennemi.

|PV Kaala






La louve ne tiqua pas. Zut alors, il n'avait pas été assez hypocrite. Mais surtout.... Cela confirmait sa théorie. Kaala n'était pas une Black. Elle vivait certes chez eux, mais elle n'avait pas la même trempe, et son odeur était moins marquée. Et puis, elle était blanche comme la neige. Les Blacks étaient noirs, ils se devaient d'être noirs, comme les Lights se devaient d'être blancs, ou alors clairs. Et puis, s'il avait une vraie Black devant lui, il serait déjà mort.

« Ah oui, tu m’en diras tant, mon beau. »

Un superbe éclat farceur fila distinctement dans les yeux de Ruël. Merci du compliment. D'habitude, les loups le trouvaient peu élégant, bien qu'il ait son petit charme. Comme quoi, personne n'est au goût de tout le monde.

« Tu m’excuseras, mais je ne te crois pas, les sentiments me sont interdits, tant que je me souviendrais pas de tout. Ne joue pas avec moi… »

Bon, d'accord. J'arrête, promis.
Cette louve avait été traumatisée, et ce sans doute à vie.
Gagné. Elle n'était pas une Noire.
Il fallait lui remonter le moral. Partir comme cela était malpoli, et bien qu'elle fasse partie du clan ennemi, il n'avait pas vraiment l'impression qu'il ait une Blackness en face de lui. Il lui sourit amicalement, un fin sourire qui montrait sa mâchoire parfaite.

-D'accord, d'accord, j'arrête. Tu sais, ça fait bien de plaisanter dans la vie. Essayé donc, un de ces jours.
Et puis, regarde-moi, est-ce que je vais mal ? Pourtant, j'ai vécu dans ma jeunesse des choses pas très jolies, et j'ignore toujours qui est mon père. On a tous vécus des choses peu agréables, mais quand on a la force et l'espoir...Mais c'est vrai.
Le mieux est de savoir.


Les premières phrases sincères qu'il lui sortaient depuis leur rencontre. Ça faisait du bien. Oui, il fallait que ça sorte, et c'était sorti. Tant pis si c'était un ennemi.

-Courage. Vas-y, dis tout, ça fait du bien, ça libère. Et puis, si tu as besoin de déchiqueter quelqu'un, je suis là.

Il rit. Un rire chantant et léger. Presque timide.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Dans les Crocs de l'Ennemi    Sam 25 Jan - 20:16

Un Light, ou un Black, quelle importance, pourquoi dans la vie tout doit être forcement noir ou blanc ?
Ce qui est important, ce n’est pas la couleur, c’est la façon dont nous décidons de vivre notre vie qui importe.
La mienne ? Je ne sais pas si je peux choisir « un côté » en particulier, cela m’est bien égal.

« Et toi, qu’as-tu vécu ? Qu’as-tu vécu qui pourrait être comparable à ce que j’ai vécu moi-même ? »

La louve le regardait tout en disant sa phrase, mais aucune joie ne filtra quand elle poursuivit :

« Je ne me rappelle de rien, juste que parfois une sensation de lassitude m’emplit toute entière et je ne sais comment y remédier tellement le monde est flou à mes yeux.
Ce monde où je suis obligée de vivre sans ma famille, qui est morte… Seule… »


Kaala n’était plus du tout sûre de vouloir continuer la conversation, faire remonter son passé ne lui apporterait rien de bon.
Alors elle s’assit et attendit, elle attendit le récit du loup en face d’elle, elle l’écouterait jusqu’au bout.
Revenir en haut Aller en bas
Elwing
Gardienne
Gardienne
avatar

Féminin
Messages : 939
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 18

Encore plus ...
Autre personnage :
Devise: « Visez toujours la lune. Même si vous ratez, vous atterrirez parmi les étoiles. »
Victoires en combat RPG:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Dans les Crocs de l'Ennemi    Sam 8 Fév - 21:47


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Présentation ~ Fiche de personnage ~ Demande liens & RP



Absente jusqu'au 4 Mai.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elwing
Gardienne
Gardienne
avatar

Féminin
Messages : 939
Date d'inscription : 31/12/2012
Age : 18

Encore plus ...
Autre personnage :
Devise: « Visez toujours la lune. Même si vous ratez, vous atterrirez parmi les étoiles. »
Victoires en combat RPG:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Dans les Crocs de l'Ennemi    Lun 24 Fév - 6:58


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Présentation ~ Fiche de personnage ~ Demande liens & RP



Absente jusqu'au 4 Mai.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans les Crocs de l'Ennemi    

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans les Crocs de l'Ennemi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes
» Le poids de la Digicel dans la fiscalite haitienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Prophétie :: → LES TERRITOIRES :: The Way of Blackness :: Les hautes herbes-
Sauter vers: