AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nymeria, une discrète vagabonde

Aller en bas 
AuteurMessage
Nymeria

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 29/07/2014

MessageSujet: Nymeria, une discrète vagabonde   Mar 29 Juil - 10:01


Présentation de Nymeria
NOM


Nom : Nymeria
Âge : 1 année
Sexe : Femelle
Clan : Vagabonds
Rang : ///
Famille ? : Aucune
Plus grande qualité : Discrétion
Plus grand défaut : Timidité

Physique :
Nymeria est une jeune louve au pelage court et assez haute sur pattes. Elle possède un pelage gris clair avec des reflets beiges. Sa tête est fine, ses oreilles un peu arrondies et son museau relativement court. Ses pattes sont fines et lui procurent donc beaucoup d'agilité et de discrétion. Ses yeux sont de couleur ambre et brillent tout le temps. Dans l'ensemble, Nymeria est assez grande pour son âge, ce qui fait qu'on la croit toujours plus âgée qu'elle ne l'est.

Caractère :
D'un naturel discret, Nymeria est plutôt timide et n'osera jamais aborder un loup de son propre gré. Son activité favorite est de chasser, tâche qui lui est facilitée grâce à sa discrétion et son agilité. Nymeria est plutôt craintive et tentera toujours d'éviter l'affrontement. Par contre, elle peut se montrer très protectrice vis à vis des loups qu'elle apprécie. Ne cherchant pas à se faire remarquer, elle préfère rester tranquillement dans son coin et vagabonder durant la nuit à la recherche d'un proie ou d'un nouvel endroit à explorer. Malgré son jeune âge, Nymeria est très mature et sait très bien se débrouiller seule. Néanmoins, elle apprécierait d'intégrer une petite meute ou simplement d'avoir un(e) ami(e) sur qui compter.

Histoire :
C'était une nuit d'hiver. La tempête faisait rage cette nuit-là, et l'eau débordait de la petite rivière. Nymeria tremblait, la fourrure détrempée. Ses frères et soeurs étaient dans le même état qu'elle. Son père était parti chasser ce matin, mais on ne l'avait pas revu depuis. Quand à sa mère, elle tentait tant bien que mal de réchauffer ses petits louveteaux blottis contre elle. Ces six boules de poils de deux mois normalement si énergiques étaient maintenant terrifiées. C'est alors qu'un louveteau gémit. L'eau commençait à entrer dans la grotte. Nymeria sentit alors que sa mère la prenait par le cou et l'emmenait dehors. Elle jeta un regard plaintif sur les autres petits lorsqu'elle sentit la pluie inonder son pelage et le froid s'y incruster. C'était la dernière fois qu'elle voyait les cinq petits avec qui elle avait passé son enfance, mais elle l'ignorait encore. Sa mère courut longtemps, puis tout dégringola. Une énorme branche tomba sur le passage de la louve et l'écrasa de tout son poids. Nymeria atterrit plus loin, sonnée. Le petit louveteau se précipita dans le pelage de sa mère et s'endormit. Le lendemain matin, Nymeria ouvrit les yeux doucement, éblouie par le soleil hivernal. Plus rien ne bougeait. Non, plus rien. Sa mère non plus. Sa fourrure qui l'avait toujours réchauffée était désormais glaciale. Une fine couche de givre recouvrait son pelage gris argenté. Le louveteau s'avança jusqu'au bord de la petite colline sur laquelle elle se trouvait et regarda en contrebas. Ses yeux s'écarquillèrent. De l'eau. Partout. L'eau recouvrait tout ce qu'elle avait connu, y compris la grotte, maintenant complétement inondée. La petite louve hésita un long moment puis partit, à bout de force, dans le sens inverse. 10 mois plus tard ... Nymeria se leva d'un bond. Un nouveau jour commençait. Elle arpenta les environs et parvint à attraper une jeune lièvre qu'elle engloutit en quelques bouchées. Elle continua ensuite de marcher, toujours dans la même direction depuis le premier jour de sa solitude. Elle vit alors quelque chose qui la fit s'arrêter net. Un loup. Cela faisait si longtemps qu'elle n'avait pas vu l'un de ses semblables. Préférant la sureté, elle se cacha puis le suivit discrètement. Lorsqu'elle releva la tête, elle n'en revenait pas. L'odeur de nombreux loups assaillaient ses narines. Une meute ? Non, au moins deux vu le nombre. Elle distingua au loin une grande forêt sombre et lugubre. Elle ne lui disait rien qui vaille, elle ne s'en approcha donc pas. Puis un peu plus près, une prairie magnifique. Mais elle ne préféra pas s'y rendre. Cet endroit était trop visible à son goût. Puis elle vit alors à sa gauche de grandes collines constellées de rochers. Elle décida de les explorer, et parvint rapidement à trouver une petite grotte idéale pour elle, et apparemment assez loin des endroits sentant le loup. Sans le savoir, elle venait d'élire domicile sur les terres de La Prophétie, dans les collines rocheuses des terres des Vagabonds.

Photo (sous spoiler) :
Spoiler:
 



(Prénom) : Célia
Âge : 16 ans
Anniversaire : 14 mai
(Autres pseudos) : Finwë (ancien compte effacé)
Qualités : Patiente
Défauts : Timide
Passions : Musique, écriture, lecture, animaux etc...
Emplois / loisirs : Lecture, écriture, bénévolat (refuge), Guitare électrique et basse
Est-ce ton premier forum de RPG ? : Non
Comment as-tu connu le forum ? : Je suis un ancien membre
Première impressions sur le forum : Génial comme d'habitude ! ^^
As-tu lu le règlement ? : Oui (ça doit être la 5ème fois depuis mon premier loup)
Si oui, preuve : J'<3 les loups !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nymeria, une discrète vagabonde
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NYMERIA ◭ "la sentinelle de la lothlorien".
» Nymeria ~ La Nymphe des eaux.
» Nymeria
» Lyarra courevent, la femme vagabonde![Maé]
» Ayala [vagabonde, mercenaire, espionne] FINI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Prophétie :: AVANT TOUT :: Présentations-
Sauter vers: