AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Trois, deux, un, action !

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Trois, deux, un, action !   Jeu 29 Aoû - 10:47














TROIS, DEUX, UN, ACTION !
LIBRE À TOUS LES SUICIDAIRES ~




Un peu d'action ne fera de mal à personne ! C'est vrai quoi, les Black sont tous pareil à se chamailler pour un oui ou pour un non, mais y'a presque personne qui sait se battre, c'est pas drôle. Moi je m'emmerde à force. Y'a même pas mon frère, le gentil petit loup, pour me faire passer le temps avec ses morales. J'sais même pas où il est celui-là d'ailleurs. En temps normal il est loin de me manquer, mais là oui il me manque car j'ai rien à faire. C'est pour cette raison que je vais un peu aller espionner, si on peut appeler ça comme ça, le Clan ennemi. En fait je vais même pas me cacher. Mon plan ? J'en ai pas. Au feeling chérie, au feeling. C'est pas drôle si tout est prévu au centième près, y'a pas ce "truc" en plus qui fait que c'est amusant ! Et moi, il me faut absolument ce "truc" en plus sinon je ne bouge pas une patte. Ou alors faut qu'UVA me le demande, là c'est pas pareil ... Mais bon, c'est UVA quoi. C'est JUSTE la plus belle louve que j'ai jamais vue ... mais qui s'attache à un mort ! Mais bon, un jour elle sera à moi. J'en fais la promesse, faut juste qu'elle tourne la page. Avec le temps ça se fera ... Mais bon passons à autre chose ! On parlera de la nouvelle Alpha à un autre moment ! Aujourd'hui c'est journée détente avec une petite excursion en territoire Light.
Je me lève tôt pour pouvoir profiter pleinement de la journée. Seuls quelques loups sont debout, déjà affairés autour du tas de gibier. Vive les Blackness, ils bouffent dorment et re-bouffent. Quelles actions ! Moi je décide de partir sans manger. Si j'ai faim je chasserais en route, là n'est pas le souci. Même pas sorti des territoires Blackness, je crève la dalle. Heureusement pour moi, j'aurais pas à me décarcasser pour attraper à manger, les Hautes Herbes sont toutes proches.
Je lève la truffe, la gueule légèrement ouverte et attend que des effluves me parviennent. Rien. Je veux bien que ma patience n'est pas innée, mais d'habitude il y a toujours du gibier en abondance ici ! Et puis mon flair est digne de confiance, c'est pas lui le problème. Il n'y a pas une seule bestiole ici, rien ... Je n'ai jamais vue ça. Je continue mon chemin de mauvaise humeur. Si je croise un loup j'le déchiquette sur place. J'ai pas bouffé et j'ai faiim. Y'a rien à manger. Où ils sont ces foutus animaux ? Ils sont quand même pas partis ces connards. C'est pas grave, doit bien y'avoir quelque chose à manger chez les gentiiiils Light.
En parlant d'eux, je rentre enfin dans leurs territoires. L'herbe y est verte et le sol gorgé d'eau. Ça change de chez nous où tout est sec. Je m'en fou après, tant que y'a à bouffer. Je me rend à un endroit où y'a de l'herbe et recommence, comme tout à l'heure. La truffe au ciel, gueule entrouverte, je sens vite des effluves de lapin. J'en suis une au hasard. Je la suis sans bruit. Quel beau lapin dodu que je vois ! Je vais me régaler. Je me rapproche de quelques centimètres, et, plus ou moins gracieusement, saute sur ma proie et la tue d'un coup de croc. Je la dévore aussitôt, tant qu'elle est chaude, c'est meilleur ! Le sang chaud coule sur mon pelage noir. Je ne prends même pas la peine de l'enlever et repars aussitôt, je veux profiter un maximum ! Ce sera tellement amusant.
Je m’assois à peine la limite de leurs camps franchie et j'attends. Y'a peut-être un courageux qui me dira de partir ? En tout cas, je suis désolé mais c'est peine perdue mon petit !


© FICHE D'APOLLINA POUR LIBRE GRAPH

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Trois, deux, un, action !   Mer 25 Déc - 14:39

Le vent souffle, l'orage gronde, et la pluie ne cesse de tomber. La jeune louve court à travers la forêt. Ses pattes martèlent le sol humide, dérapant à chaque pas. Les éclairs jaillissent des immenses nuages noirs au dessus des grands pins. La louve bondit afin d'éviter un tronc d'arbre en travers de son chemin. Elle n'a pas peur, non: elle est terrifiée. Elle la sent, derrière elle. "Elle" arrive. La jeune louve entend son souffle rauque, sent vibrer le sol sous ses énormes pattes. Tous la fuient.
Puis, un trou de lumière apparaît parmi les arbres. C'est fini, elle peut enfin sortir de cette maudite forêt ! Elle court plus vite, impatiente de s'échapper. Mais, alors qu'elle croit réussir, une puissante mâchoire se referme sur son échine, l'empêchant de franchir le dernier bond qui la sépare de la lumière. Les crocs se resserrent, s'enfoncent dans la peau de la jeune louve. "Elle" la tient. Ses yeux sont rouges, pleins de haine. "Elle" plaque la louve par terre, puis se redresse. "Elle" l'observe, puis, d'un coup, sa gueule plonge sur la jeune louve. Sa dernière vision est une rangée de crocs énormes ...


Finwë se leva en sursaut. Elle haletait, les yeux écarquillés, le poil dressé. Elle regarda autour d'elle. Elle se trouvait toujours dans la petite grotte qu'elle avait dénichée la veille. Le camp des Blackness, juste à côté, commençait à s'éveiller. La jeune louve soupira. Elle ne cessait de faire ce cauchemar effrayant, et ça l'épuisait. Elle bailla, puis s'étira longuement. Elle remarqua alors qu'elle avait faim. Elle allait devoir chasser, elle n'était pas encore pardonnée pour son absence et préférait ne pas risquer de se battre avec les autres loups pour un vieux morceau de viande sur la réserve.
Elle sortit le museau de sa grotte. Un flocon se posa dessus. Elle se secoua pour s'en débarrasser, et s'apprêtait à partir lorsqu'elle aperçut un loup sortir du camp. Il passa devant elle, ne remarquant même pas sa présence.
Il s'agissait de Damon, le loup noir au fort caractère. Il était réputé dans la meute pour ses nombreuses provocations.
Finwë l'observa s'éloigner, puis, elle décida de le suivre discrètement. Si il la remarquait, elle n'aurait qu'à dire qu'elle était partie chasser. De toute façon, c'est ce qu'il semblait vouloir faire aussi, car il se dirigeait vers les Hautes Herbes.
Il s'arrêta, puis partit dans une autre direction. La jeune louve huma l'air et remarqua l'absence totale de proie. Tant pis, elle mangerait plus loin. Pour l'instant, sa curiosité l'emportait. En effet, Damon semblait vouloir aller ... chez les Lights !
Qu'allait-il faire là-bas ? Finwë voulait le savoir. Ainsi continua-t-elle de le suivre à distance.

Ils marchèrent longuement, puis arrivèrent à la frontière Light. La jeune louve ralentit le pas, s'attendant à ce que Damon n'avance pas plus loin. Mais, à sa grande surprise, celui-ci passa la frontière sans ce gêner et continua d'avancer toujours aussi vite dans le territoire.
Finwë s'avança jusqu'à la frontière et s'arrêta. Elle n'était jamais allée chez l'ennemi. Elle hésitait. Puis, elle prit son courage à deux pattes et avança. Le sol était doux et humide. Elle n'aimait pas cela. La jeune louve avait toujours détesté avoir les pattes mouillées et préférait de loin le sol bien sec des forêts des Blackness. Craignant de se faire remarquer, elle se hâta d'entrer sous le couvert des arbres. Pendant qu'elle réfléchissait, Damon avait disparu dans les fourrés. Finwë renifla donc le sol. Elle trouva rapidement sa piste et la suivit grâce à son odorat.

Lorsqu'elle le retrouva, il venait de s’asseoir. Il était juste à l'entrée du camp des Lights !
Finwë se cacha en vitesse dans les buissons. Damon semblait paisible, comme si il se trouvait sur son propre territoire, chez les Blackness. Etait-il idiot ? Ou cherchait-il encore à se créer des ennuis, comme il en avait l'habitude ? Finwë opta pour la deuxième solution. Partout où il allait, les altercations pleuvaient.
La jeune louve songea à faire demi-tour et à aller chasser tranquillement en territoire neutre. Après tout, si Damon voulait se battre, ce n'était pas son problème. Puis, elle se ravisa. Cette histoire était trop étrange pour qu'elle l'ignore.
Restant toujours à couvert, elle attira l'attention de Damon.
"Qu'est-ce que tu fais ici ? Tu veux te faire tuer ou quoi ?", chuchota-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Trois, deux, un, action !   Sam 28 Déc - 11:36

C'est nul. Y'a personne qui vient me dire de dégager. Je m'ennuie. Ils sont cons quand même ces Lights ! Et surtout peureux ! Pas foutus de me dire de dégager, et encore moins de le faire !! Je sentis alors l'odeur d'une louve de ma meute. Que fait un Blackness ici ? Je ne suis donc pas le seul à m'emmerder chez nous ? C'est cool ça ! Preuve que notre meute est vraiment chiante ! Quoi que non en fait. Les pauvres Light, deux Blackness contre leur meute, ils vont perdre ! Alors c'est pas drôle si nous sommes sûr de vaincre. C'est un combat inégal. Je sais pas qui vient d'arriver, et je m'en fou royalement, mais faut qu’il parte ! Je veux être le seul à m'amuser ici. Qu'il se trouve un autre jeu. J'étais là le premier en plus ! Ils sont chiés les gens à venir comme ça pof eux aussi ils veulent s'amuser. Et puis quoi encore ! C'est MOI qui m'amuse ici, pas l'autre ! Non mais sérieux quoi. Les gens ils se croient chez eux, ils croient que je vais tout partager comme ça ... Bah non. Moi chui pas comme ça. Ils vont se faire foutre car moi je veux rester seul ici. Et puis c'est tout.
- Qu'est-ce que tu fais ici ? Tu veux te faire tuer ou quoi ?
Cette voix m'extirpa de mes pensées. C'était une vois de femelle. Alors c'était une femelle qui était venue me voler mon jouet ? Ça ne m'étonne même pas ! Toutes aussi chiantes ! Sauf UVA, bien sûr. Elle c'est LA femelle. LA femelle que je veux et que j'aurai un jour, j'en suis sûr. Ça prendra du temps, j'en crèverai peut-être, mais je l'aurai. Et je m'en fou si je crève. Je vois pas le problème car je l'aurai, au moins. C'est ça le plus important ! Mais bref, passons. UVA n'est pas le sujet. Je me retourne vers la voix de tout à l'heure. C'est une belle louve -mais pas autant qu'UVA !- que je vois. Elle a un poil gris qui tire vers le noir et est plutôt petite. Remarque, elle peut rester si elle veut. Elle doit pas vraiment savoir se battre vue sa taille de microbe. Ouai mais ça fait chier, j'ai pas envie de devoir la supporter. Je suis sûr qu'elle est chiante et bavarde en plus, comme toutes les femelles d'ailleurs. Les mâles quant à eux ils sont chiants et relous. Bah en fait, y'a que UVA qui est pas chiante et bavarde et que moi qui n'est pas chiant et relou ! Nous sommes donc fait l'un pour l'autre, affaire classée.
- Qu'est ce que tu fous ici ? C'est MON terrain de jeu ! Laisse moi m'amuser en paix ! Alors dégage.
Non mais sérieux, pour qui elle se prend la naine !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Trois, deux, un, action !   Mar 31 Déc - 23:15

Damon sembla surpris. Il se retourna et l'observa longuement, d'un air moqueur et dédaigneux. Finwë le fixa dans les yeux, une lueur de défi dans le regard. Elle détestait qu'on la juge où qu'on lui fasse la moindre remarque. Le loup qui osait s'aventurer sur ce terrain dangereux risquait de subir bien pire que les paroles venimeuses de la jeune louve. Mais pas ici, en territoire Light. C'était trop dangereux. Le moindre grognement risquait d'avertir l'ennemi, si Damon, assis comme un idiot devant leur camp, ne s'occupait pas plus rapidement de les faire remarquer.
Comment lui était venu une telle idée ? Aller se promener seul - enfin presque, car finalement Finwë était également ici - en territoire Light et se poser devant chez eux tranquillement. Mais la jeune louve n'était pas dupe. Elle était persuadée; non, elle était sûre et certaine; que Damon n'était pas là pour une visite de courtoisie. Il cherchait encore les conflits, les ennuis. Il voulait juste s'amuser, selon lui. Mais deux Blackness contre la meute des Light entière, c'était tout sauf un jeu. Du pur suicide.

Finwë se demanda ce qu'elle faisait là. Elle maudit sa propre curiosité, et sa stupidité, elle le reconnaissait. Elle l'avait suivi pour se mêler de ses affaires, et c'était gagné ! Elle aurait le privilège de se faire tuer avec lui. Quelle magnifique fin ! Deux idiots déchiquetés en pleine discute par les Light sur leur territoire ... Elle avait rêvé de mourir au combat, elle allait être servie ! Ce serait le combat le plus inégal et stupide qu'elle connaisse. Et elle en ferait parti.
Elle reporta toute son attention sur le camp adverse, oubliant Damon et sa cervelle de mulot pour vérifier que leur exécution n'était pas encore arrivée. Personne en vue pour le moment. Ouf ! La louve soupira et se retourna à nouveau. Damon n'avait pas bougé et la regardé toujours.
Mais que voulait-il à la fin ? Etait-il stupide à ce point ? Ou réellement suicidaire ? Elle ne comptait pas rester pour le savoir. Elle s'apprêtait à bouger avec la plus grande prudence lorsque Damon daigna enfin lui adresser la parole.
"Qu'est ce que tu fous ici ? C'est MON terrain de jeu ! Laisse moi m'amuser en paix ! Alors dégage.", cria-t-il.
Bravo la discrétion ! Finwë ne pouvait plus espérer s'échapper à présent que cet idiot avait clamé haut et fort qu'ils étaient là. Finwë, agacée et exaspérée, décida de tenter tout de même de le résonner.
"Tais-toi si tu ne veux pas te faire étriper ! TON terrain de jeu ? Non, celui des LIGHT, triple buse ! Tu n'est qu'une cervelle de mulot ! Tu veux que je parte ? C'est un peu tard, maintenant qu'ils savent, grâce à TOI, que nous sommes juste là ! Maintenant, dépêches-toi ! On a encore une chance de s'échapper si on court assez vite ! Viens, cesses de faire l'idiot !", souffla-t-elle.
Elle se tapit encore plus dans les buissons, attendant désespérement que Damon réagisse.


Dernière édition par Finwë le Jeu 2 Jan - 9:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tayson
Guerrier/-ère
avatar

Masculin
Messages : 145
Date d'inscription : 06/10/2012
Localisation : Près d'elle.

Encore plus ...
Autre personnage : Wilfa & Tintallë.
Devise: « La souffrance mangera ta vie jusqu'à la dernière miette. »
Victoires en combat RPG:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Trois, deux, un, action !   Jeu 2 Jan - 0:27

HRP:
 

Le soleil se dressait haut dans le ciel, balayant à chaque instant les terres de la Prophétie avec ses rayons chauds et dorés. C’était un jour comme les autres. Le calme régnait chez les Lights, comme à son habitude. Il n’y avait rien à faire, d’ailleurs. Il n’avait plus grand-chose à donner au dominant étant donné qu’il avait passé sa matinée à faire son devoir de Guerrier. Après s’être bien remplis le ventre en ayant dégusté la douce chair fraîche d’un cervidé, il était partit pour s’éclipser un peu du camp et se balader dans les territoires des Lights. Il n’avait aucunement l’envie de s’aventurer chez les Blacks aujourd’hui. Le Guerrier n’avait pas envie de faire face à eux. Aux sanguinaires de l’histoire de la Prophétie. De la meute la plus sombre de ces terres. Ils ne possédaient aucune pitié pour le monde qui les entourait. Tayson était presque sûr que, parfois, ils tuaient tous des êtres vivants sans aucune raison. Pour une question de plaisir. De jeux. Ils ne possédaient aucun sens dans leur vie. Appart passer leur journée à se chamailler entre eux, à se grogner les uns dessus les autres, il n’y avait rien d’autre à faire. Rien ne vivait chez eux. Ils avaient les terres mortes. Des terres qui n’avait plus la magique que Dame Nature leur avait donné afin de montrer à quel point la nature pouvait faire des miracles. Mais ils ont tous gâché. C’était comme si un feu sauvage avait tout rasé sur son passage. Il avait effacé toute la splendeur à jamais. Brûlé. Neutralisé. Le mâle se demandait encore comment Saakis, leur admirable dominant, pouvait vivre dans ses conditions. Aux côtés de Naaman, son frère jumeau, la nature était autrement. Elle vivait encore. Elle respirait le bonheur et la douceur. C’était un monde différent qui séparait les Lights et les Blacks. Tout était différent. Le bonheur et le malheur. La vie et la mort. Tout se reposait sur la balance cruciale de la vie.

Tayson venait donc de quitter le camp des Lights afin de se balader dans la nature. Cela faisait un bon moment qu’il n’avait plus profité d’une simple promenade. Ces derniers temps il était légèrement préoccupé par son grande dont il en pouvait être fière, mais aussi à cause de la louve qu’il devait en prendre soin. Si un malheur vint à elle, c’est un monde qui s’écroule autour du Guerrier. On ne pouvait pas avoir des doutes pour découvrir l’identité de sa précieuse. Lexi. Au nom, on croirait entendre le prénom d’une louve banale avec une vie banale. Comme toutes les autres louves peuplant les terres. Seulement, ce n’était pas seulement un canidé avec des poils et une rangée de dent. C’était une toute autre louve. Une louve qui avait su restée elle-même pour conquérir le cœur d’un pauvre mâle solitaire depuis le début. Depuis son entrée dans la meute, c’était un mâle qui aimait rester dans son coin. Seul. Loin des autres. Mais proche du monde de la meute. Il travaillait son grade en tant que futur Guerrier. Il était jeune. Puis au fil du temps, il rencontra des loups différents. Jusqu’à ce qu’il croise deux, trois fois cette louve. Pour lui, c’était une amie ou même une connaissance. Mais un jour le hasard en décida autrement. Tête à tête, ils se sont parlé encore et encore. Puis ils s’amusaient à faire le fameux jeu du « chat et la souris » tout en restant discret. Il a appris à la connaître. À l’apprécier. Jusqu’au jour où les sentiments n’avaient pas hésités, à leur tour, à faire surface. Cette nouvelle sensation de marcher dans les nuages. De passer des nuits blanches à cause de ça. D’avoir hâte d’être le lendemain pour pouvoir lui souhaiter un simple « bonjour » ayant l’air fier mais aussi timide. Il est passé par-là. Il faisait les premiers pas mais gardant sa grande timidité en lui. L’amour. Ce n’est qu’un mot qui contient seulement cinq pauvres lettres et pourtant, c’est un sentiment capable de vous changer. De vous faire rêver. De vous faire plainer au-dessus de la réalité. C’était un monde différent qui s’offrait à lui. Puis un jour, ce monde lui a tendu les bras grand ouvert. Aujourd’hui, il partage tout avec elle. Sa tanière. Sa nourriture. Mais aussi son cœur. Son faible cœur.

Le Guerrier continuait de marcher dans la nature, posant ses pattes sur le sol habillé de feuilles mortes et de branches séchées. Lentement, il se dirigeait vers l’entrée des Lights. C’était un endroit réputé pour rencontrer les Blacks. Certains osaient encore s’aventurer ici, sans craindre la moindre chose. Pourtant ils devraient. Ils devraient nous craindre même si les Lights sont considérés comme des grands sages. Mais dans chacun d’eux cache aussi un certain démon. Une certaine force. Un autre visage. Il continuait donc son chemin, s’avançant peu à peu de la frontière.
Arrivant proche de cette dernière, il regardait autour de lui. Il ne voyait aucun Black. Il ne sentait même pas leur odeur. Directement, Tayson reprit alors une marche avant de passer à un petit trot, longeant la frontière. Le Guerrier ne cherchait pas spécialement à en voir. Il faisait simplement un tour pour surveiller. Tout était calme et rien ne semblait montrer la moindre présence d’un sanguinaire. Et pourtant, le mâle semblait avoir pensé trop vite. Au loin, Il entendait un loup être en rogne. De très mauvaise humeur. Redressant ses oreilles rondes, il hésita un petit instant à aller voir. Puis il prit son courage à deux pattes et se dirigea vers le bruit en question. Il ne savait pas à quoi s’attendre. Le suspens était là. Il pouvait très bien être en face d’un loup plus fort que lui. Même si cela l’étonnerait. Le seul loup qui avait la même taille que lui, à peu près, se nommait Steely Gaze. Un autre Light. Ce sont les deux mâles hauts sur patte de la meute. Plus haut que ce que l’on pourrait imaginer. Malheureusement il n’y avait pas que des bons points à avoir grandi plus que les loups standards. Tayson souffre aussi des membres. Quelques fois, des douleurs surviennent sans raison et cela peut lui causer une démarche étrange. Comme un vieux loup. Alors qu’il n’a que quatre ans et des poussières. Il s’approchait de plus en plus, voyant alors deux Blacks non loin de la frontière. Un mâle plutôt hargneux et mécontent accompagné d’une femelle plutôt petite en taille. C’est étrange d’en voir deux d’un coup. Le Light se trouvait encore en territoire des sages. Il ne pouvait donc rien dire et rien faire.

- « Est-ce que je peux vous aider ? »

Il l’avait demandé gentiment et calmement, même s’il savait très bien que le mâle présent allait lui cracher à la gueule. De toute façon, ils passent leur temps à faire ça. À tout prendre au premier degré. Seulement, peut-être que la femelle montrera un peu plus de compréhension malgré le fait qu’elle se trouve dans une meute de fous.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Trois, deux, un, action !   Jeu 2 Jan - 10:23


"Est-ce que je peux vous aider ?"

Le sang de Finwë se glaça dans ses veines. Un Light ! Elle en était sûre. Elle sentait son odeur. Et il avait parlé gentiment à des ennemis s'étant introduits sur son territoire. Typique d'un Light.
C'était le début de la fin. Quoique ... peut-être pas, finalement. Il avait parlé amicalement, il ne semblait donc pas disposé à les attaquer pour l'instant. Les deux Blacks avaient encore une chance de rentrer indemnes chez eux. Il suffisait que Damon ferme sa grande gueule, et ça, c'était déjà moins sûr. Il allait cracher sur le Light, l'énerver, et celui-ci appellerait ses gentils amis pour venir les chasser à coups de griffes et de crocs.
Pourquoi l'avait-elle suivi ? Pourquoi ? Et que foutait Damon ici, à la fin ?!
Elle se retourna enfin vers le Light. Et se figea. Il était haut sur pattes, très haut. Bien plus haut qu'elle, en fait. Elle n'avait aucune chance de battre un loup faisant presque deux fois sa propre taille. Même Damon était un peu plus petit que lui ! Il avait un pelage gris foncé, tirant vers le brun, et des yeux bleus. Il ressemblait assez à la jeune louve en fait.Mais ça ne faisait pas de lui un ami pour autant.

Finwë réfléchit à une réponse correcte, un alibi leur permettant de s'en sortir sans problème. Plus facile à dire qu'à faire. Elle pourrait simplement dire qu'ils s'étaient égarés ... s'ils étaient des louveteaux inconscients. Or, ils étaient des loups adultes, et bien au courant qu'ils étaient chez les Lights. Non, il lui faudrait trouver autre chose, mais quoi ? Elle n'en avait aucune idée. Elle espérait juste que Damon lui laisse le temps de réfléchir calmement sans se jeter sur le Light comme un idiot. Pour l'instant, il n'avait pas bougé. Avait-il été impressionné par le grand Light face à lui ? Finwë n'en était pas si sûre. A son avis, il réfléchissait à une quelconque remarque désagréable à faire. Et elle n'allait pas tarder à arriver si la jeune louve ne se dépêchait pas.
Elle oublia alors l'idée de sortir une excuse idiote. Comme ce Light semblait assez pacifique, autant en profiter avant qu'il ne s'énerve et leur saute à la gorge. Elle allait tout simplement lui parler poliment et elle dirait qu'ils repartaient tout de suite dans leur camp. Mais il y avait Damon. Elle lui lança un regard, le suppliant de ne pas faire de conneries. Mais il était trop occupé à fixer le Light pour le remarquer.
"Bonjour. Je suis Finwë, guerrière des Blackness; et voici Damon, guerrier lui aussi. Nous sommes désolés d'être venus sur votre territoire, nous allons partir maintenant.", dit-elle.
C'était sans compter sur Damon. La réponse de Finwë semblait l'avoir énervé et il arborait un sourire sadique. Trop tard ... Il s'apprêtait à faire tomber le plan de Finwë à l'eau, et tous deux en subiraient les conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Trois, deux, un, action !   Jeu 2 Jan - 18:12

HRPG:
 
Damon & Finwë & Tayson
Trois, deux, un, action !


Elle est longue à répondre. Elle réfléchit trop. Elle est chiante, elle n'est pas drôle en tout cas, et c'est décidé, je ne l'aime pas. Premièrement car elle n'est pas ma mère et qu'elle na pas à me dire ce que je dois faire ou non, deuxièmement car elle me saoul, c'est tout. En plus elle est trouillarde à se cacher derrière son buisson, elle fait pitié ! En plus elle est trop grosse, elle dépasse de partout la pauv' fille. Un jour elle comprendra, un jour. Ce jour là elle aura peut-être une cervelle. Mais c'est pas gagné hein !! Cette louve, c'est vraiment pas une flèche, j'vous le dis moi ! Je m'y connais en intelligence, je le suis moi-même (intelligent hein), et je peux donc vous dire qu'elle, c'est pas tip top côté QI, si elle peut même pas comprendre la notion d'amusement, de jeu !! Non mais j'vous jure, elle fait tout pour casser mon jeu. Mais elle y arrivera pas, voilà. J'vais rester là et c'est tout. Qu'elle le veuille ou non. Si elle est trouillarde à ce point, qu'elle rentre au camp la queue entre les pattes ! Et qu'elle me lâche la trouillarde !!!


    « Tais-toi si tu ne veux pas te faire étriper ! TON terrain de jeu ? Non, celui des LIGHT, triple buse ! Tu n'est qu'une cervelle de mulot ! Tu veux que je parte ? C'est un peu tard, maintenant qu'ils savent, grâce à TOI, que nous sommes juste là ! Maintenant, dépêches-toi ! On a encore une chance de s'échapper si on court assez vite ! Viens, cesses de faire l'idiot ! »



Me faire étriper ? Ahah la bonne blague !! Ce sont des Lights bordel, ils ne pourraient pas faire de mal à une mouche, alors comment pourraient-ils étriper un grand guerrier comme moi ? J'vous la pose la question hein ! Ils n'y arriveront jamais, comme ça c'est clair ! Tous faibles, tous nuls, tous cons, tous Lights ! Et ça ne correspond pas à leur politique du gentil petit loup qui vit dans le monde des bisounours de toute façon, alors je ne crains absolument rien. Donc pourquoi partirais-je ? Je n'ai même pas eu le temps de m'amuser encore, aucun Light n'est venu à notre rencontre. Alors je ne compte certainement pas me barrer comme ça ! Vas-y seule la trouillarde ! Ah bah non, elle va pas pouvoir y aller. Y'a enfin un Light qui a daigner montrer le bout de son museau. C'était pas trop tôt. Qu'est ce qu'ils sont lent dans cette meute sérieux.

    « Est-ce que je peux vous aider ? »


En plus c'est un mâle qui dit ça pfffff, on dirait une boniche "que puis-je faire pour vous mon maître ?" "tout ce qui vous plaira mon maître", oh là là. C'est d'un ennui pas possible tout ça. Moi qui était venue ici pour m'amuser, tout est fichue. Je suis sûr qu'aucun autre Light n'aura le courage de venir à notre rencontre, surtout si y'en a déjà un, va donc falloir que je me contente de ... ça. Ce qui n'est pas vraiment tip top à vrai dire. Mais je vais faire avec, ce sera déjà ça. Faut juste que je vire Finwë qui m'emmerde un peu trop. Je n'ai même pas eu le temps de répondre à l'autre que la Black' s'était déjà empressée de faire des excuses et de se rabaisser. Va VRAIMENT falloir qu'elle vire, et vite.

    « Bonjour. Je suis Finwë, guerrière des Blackness; et voici Damon, guerrier lui aussi. Nous sommes désolés d'être venus sur votre territoire, nous allons partir maintenant. »


Correction. "Je suis Finwë, trouillarde Blackness et voici Damon, guerrier. JE suis désolé d'être venue ici, JE vais partir." Non mais pour qui elle se prend le naine ? Comme si j'allais partir et l'écouter, ahah la bonne blague !!

    « Pars si tu veux mais sans moi. Je tiens à m'amuser un minimum. Si t'es trouillarde, ce que t'es, alors vas-y, mais seule. »


Comme si j'allais venir !
Revenir en haut Aller en bas
Tayson
Guerrier/-ère
avatar

Masculin
Messages : 145
Date d'inscription : 06/10/2012
Localisation : Près d'elle.

Encore plus ...
Autre personnage : Wilfa & Tintallë.
Devise: « La souffrance mangera ta vie jusqu'à la dernière miette. »
Victoires en combat RPG:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Trois, deux, un, action !   Sam 4 Jan - 17:25


Damon ∞ Finwë ∞ Tayson

Un grand et doux silence dominait l’instant présent. Tayson continuait d’être dans son propre territoire, restant debout sur ses pattes. Son regard ne cessait de faire des allers retours entre les deux Blacks. Il ressentait l’impression que ces deux derniers venaient tout droit de sortir des entrailles de l’enfer. Le mâle semblait être sûr de lui. Il semblait ne pas se laisser faire dans les moindres petits cas. Quant à la femelle, elle semblait être plus calme. D’ailleurs, le Guerrier doutait de sa présence dans cette meute sanguinaire. La voix du Light semblait l’avoir figé d’un seul coup. Elle craignait les loups purs et sages ? Du moins, c’est ce que Tayson évoquait au fond de lui. Elle semblait être fragile à vue d’œil. Il avait peut-être tort. Peut-être que tout cela n’était qu’une simple impression et qu’elle serait même capable de faire des morts à ces pattes. Qui sait. Il s’attendait à une réponse agressive de leur part. À des une mâchoire habillée de dents dévoilée. À des yeux rougis par leur prochaine victoire. Mais ils se trouvaient de l’autre côté de la limite des Lights. Ils avaient le droit d’attaquer, mais le Guerrier ne sera pas seul. Deux Blacks contre un seul Light, il ne voyait que l’image de deux lâche s’en prenant à une seule personne. Il continuait de les regarder chacun à leur tour. Puis la femelle décidait de briser le silence en crachant les premières paroles envers le Light.

- « Bonjour. Je suis Finwë, guerrière des Blackness et voici Damon, guerrier lui aussi. Nous sommes désolés d'être venus sur votre territoire, nous allons partir maintenant. »

Le mâle ne cessait de le fixer. Mais Tayson ne prêtait guerre attention à lui. Il n’en valait certainement pas la peine. Appart fait son gros dur en dehors des territoires des Lights, ce n’était pas très, très utile. Le regard du Guerrier se posait à nouveau sur la femelle. Il en grimaçait presque, tout en redressant ses oreilles et en basculant légèrement la tête sur le côté gauche. C’était bien la première fois qu’il entendait un Black se replier aussi tôt. Aussi vite, surtout. Il voyait bien qu’elle tentait de faire son possible pour éviter tout conflit. De plus, Tayson n’était pas de la partie non plus. Il n’était pas là pour chercher les conflits. Les disputes. Il passait simplement tel un fantôme, surveillant ses propres territoires. En tant que Guerrier, il devait bien ça. Il le devait pour protéger sa meute mais aussi son dominant. Ce n’était pas un devoir simple. Au contraire. Être Guerrier peut demander énormément de chose. Ce grade peut vous réclamer des objectifs à vous en faire mourir de fatigue. Finwë et Damon. Deux Guerriers sous les ordres de Saakis, le jumeau de son propre dominant. Deux survivants venant tout droit des enfers. C’était … Surprenant. Puis le silence retombait à nouveau. Il m’apprêtait même à répondre à Finwë. La femelle fragile. Du moins, c’était l’image qu’elle donnait. Tayson avait du mal à l’imaginer se battre. À être une vraie et pure sanguinaire. Le Light ouvrit légèrement la gueule pour y laisser glisser quelques paroles mais son partenaire le coupa de sa voix dure et viril.

- « Pars si tu veux mais sans moi. Je tiens à m'amuser un minimum. Si t'es trouillarde, ce que t'es, alors vas-y, mais seule. »

Il souhaitait perdre son temps ici pour s’amuser tout en rejetant violemment son partenaire. Sa partenaire, même. Il n’avait jamais entendu un mâle pareil parler à une femelle de cette sorte. Tayson remarquait la grande différence entre les deux meutes en guerre. On remarquait l’entraide entre les Lights et le « je suis solitaire et je m’en fiche de tout le monde » venant des Blacks. Tout était différent. Leur monde était différent du nôtre. Leur vision des choses était différente de la nôtre. Lentement, le Guerrier avançait de deux, trois pas, restant à quelques centimètres seulement de la limite. Ce n’était pas son genre à lui de vouloir se battre. Mais si Damon ne pensait qu’à s’amuser ainsi, il sera certainement servit. Redressant à nouveau ses oreilles rondes vers les deux, il leur répondit sur – à nouveau – un ton calme tel un Light qui parle.

- « T'amuser ? Mais ici ce n'est pas un terrain de jeu, tu sais ... Ton propre terrain se trouve dans ta meute. »

Il avait plus l’impression de parler à un jeune louveteau un peu agité qui aurait perdu sa meute. Tayson ne cherchait aucun conflit. Il n’était pas venu ici pour perdre son temps. Pour perdre son temps avec deux loups revenant de leur monde. De plus, ils n’avaient pas vraiment la moindre raison d’être ici. Malgré le fait qu’ils ne se trouvaient pas encore chez les Lights, ils étaient proches. Très proches. Tayson regardait le mâle droit dans les yeux. Un regard bleu ciel qui percutait celui d’un Black au regard doré tirant légèrement sur le jaune. Cela remontait à longtemps qu’il n’avait jamais regardé un loup de cette sorte. Le dernier à avoir vu un regard pareil venant d’un Light c’était un pauvre vagabond qui avait tenté de faire du mal à sa louve. Autant dire qu’il ne faut pas y toucher. Ô grand jamais. En quelques secondes seulement, le Guerrier avait oublié la présence de la femelle qui restait légèrement en arrière. Qui tentait de résonner son confrère. Elle avait raison, de plus. Redressant un peu son museau vers le ciel – très légèrement – il leur confia quelques dernières paroles, prononçant clairement leur prénom.

- « Damon. Finwë. Pour vous conseiller, nous paraissons peut-être tous être des gentils ... Certes. Mais faites tout de même attention. »

Ce n’était pas une menace. C’était une sorte de mise en garde. Même eux savaient que les Lights pouvaient tout donner lorsque les problèmes surviennent. Tout le monde le sait. Dévisageant leur regard à tous les deux, il leur tourna le dos doucement avant de faire quelques pas. Tayson comptait rentrer et oublier ce qu’il venait de se passer. Les Blacks n’étaient pas sur leur territoire. Il n’avait donc aucun droit de les envoyer voir ailleurs. Et cela ne lui donnera plus la certaine image du petit Light qu’il était. Lui qui donnait l’image d’un grand sage avec un esprit ouvert. Mais chaque ange cache un démon, comme on dit.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Trois, deux, un, action !   Ven 21 Fév - 19:16

Désolée pour ma longue absence ! En cours de rédaction ...
Revenir en haut Aller en bas
Pandore
Maître de la Terre
Maître de la Terre
avatar

Féminin
Messages : 193
Date d'inscription : 15/04/2013
Age : 21
Localisation : Derrière toi !

Encore plus ...
Autre personnage : Saakis
Devise: « Le fort fait ses événements, le faible subit ceux que la destinée lui impose. »
Victoires en combat RPG:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Trois, deux, un, action !   Dim 11 Mai - 23:42


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

JOURNAL
Clique ♫♪ :
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trois, deux, un, action !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Trois, deux, un, action !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les colocs…
» Un, deux, trois. Mickey, Donald et moi ♫
» Un, deux, trois : TA GUEULE ! [PV Arth]
» Un deux trois quatre cinq six sept... Québec !
» Un deux trois, trois p'tits chats...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Prophétie :: → LES TERRITOIRES :: The Way of Light :: → Entrée du clan-
Sauter vers: